La Chaîne L'Equipe

OL : Mbappé, le PSG diminué, la jauge… Bruno Salomon est inquiet

Opposé à l’Olympique Lyonnais dimanche soir en Ligue 1, le Paris Saint-Germain devra composer avec des absences importantes. Pourtant, le journaliste Bruno Salomon estime que les circonstances seront favorables aux Parisiens.

Plombé par un penalty litigieux, l’Olympique Lyonnais, certes battu 2-1 au Parc des Princes en septembre dernier, avait encore démontré sa capacité à rivaliser avec le Paris Saint-Germain dans leurs confrontations directes. Les Parisiens, privés de Neymar et sans doute de Lionel Messi, ont donc tout intérêt à se méfier avant leur déplacement au Groupama Stadium dimanche. C’est pourtant un Bruno Salomon inquiet pour les Gones qui a commenté la préparation de cette rencontre, notamment à cause de la forme de l’attaquant francilien Kylian Mbappé.

« Il y a un homme qui est en feu, qui a envie de marcher sur la Ligue 1 et sur tout ce qui passe, c’est Kylian Mbappé, histoire de dire au revoir à tout le monde peut-être dans six mois et de laisser de bons souvenirs, a prévenu le chroniqueur de la chaîne L’Equipe. Après, je pense que cette équipe du PSG est sérieuse quand elle a ce genre d’absents. Elle est même beaucoup plus sérieuse et disciplinée parce qu’il y a plus de jeunes, des Herrera, il y aura peut-être moins de trous d’air. Quand cette équipe est un peu amoindrie, c’est là où elle fait 70-80 minutes de jeu. »

« Alors que d’habitude, quand on est avec les tauliers, on n’en fait que 45 et après on lâche la rencontre, a comparé le journaliste. En plus, je pense que Lyon sera vraiment pénalisé par la jauge (à 5 000 spectateurs). Le PSG a souvent pris le bouillon dans le stade connecté de Jean-Michel Aulas parce qu’il y avait 60 000 supporters lyonnais en furie. Moi j’adore y aller parce que c’est vraiment le feu et parce qu’ils veulent vraiment faire sauter le PSG. Je pense que ça peut vraiment desservir les Lyonnais. » Rappelons que le club rhodanien envisage un huis clos total pour cette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page