La Chaîne L'Equipe

OL : Nabil Djellit accuse Paqueta de la jouer perso

Battu par le Stade de Reims (1-2) au Groupama Stadium mercredi, l’Olympique Lyonnais ne parvient pas à enchaîner les victoires en Ligue 1. Pour Nabil Djellit, le problème vient de l’état d’esprit de certains joueurs, et notamment du milieu offensif Lucas Paqueta.

Trois jours après son succès à Montpellier (0-1) dimanche dernier, l’Olympique Lyonnais tenait l’occasion idéale d’enchaîner et d’entamer une bonne dynamique. La venue du Stade de Reims au Groupama Stadium devait permettre au club rhodanien de gagner en régularité en Ligue 1. Une opportunité manquée puisque les Gones se sont inclinés au terme d’une prestation décevante aussi bien offensivement que sur le plan défensif. Même le gardien Anthony Lopes, auteur d’un excellent début de saison, et qui a souvent limité les dégâts, n’a pas été irréprochable face à Reims.

« Maintenant Paqueta est trop exceptionnel… »

De quoi s’interroger sur les réelles failles de l’Olympique Lyonnais. Pour le journaliste Nabil Djellit, l’état d’esprit de certains joueurs est en cause, et notamment celui du milieu offensif Lucas Paqueta. « Plus d’intensité, de coeur et de collectif ? C’est pourtant que Peter Bosz demande à ses joueurs. On parle de Jorge Sampaoli à l’Olympique de Marseille, quelque part, ça se ressemble. Moi je les regarde souvent et je trouve qu’il y en a qui portent trop le ballon devant », a estimé le chroniqueur de la chaîne L’Equipe.

« Parfois, il n’y a pas assez de jeu direct. C’est quelque chose que j’ai remarqué. C’est vrai que par exemple, Lucas Paqueta est exceptionnel. Mais maintenant il est trop exceptionnel… Je trouve qu’il ne lâche pas le ballon assez vite, il joue de moins en moins en première intention, a expliqué Nabil Djellit. Je ne dis pas que c’est la faute de Lucas Paqueta, mais je dis ce que je ressens. » Depuis le fameux penalty arraché à Houssem Aouar à Rennes (défaite 4-1), le Brésilien n’est plus épargné par les critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page