La Chaîne L'Equipe

OL : Pas de Ligue des Champions, Erik Bielderman est cash

Face à l’AS Monaco dimanche soir, l’Olympique Lyonnais jouera sa survie dans la course au podium en Ligue 1.

Suite à sa défaite face au LOSC, le club rhodanien n’a maintenant plus le droit à l’erreur. Quatrième du championnat à quatre points de Monaco, son futur adversaire, l’OL devra impérativement l’emporter au Stade Louis-II. Sous peine de dire adieu à la Ligue des Champions. Ce qui n’est pas concevable pour Anthony Lopes. « Une deuxième année sans Ligue des Champions, ce serait un énorme échec. Le groupe sait qu’il est capable de faire des choses extraordinaires. On est déterminés, on a encore un petit espoir de pouvoir aller chercher cette Ligue des Champions. On joue un concurrent direct. Derrière, il restera trois journées. Cela sera pour celui qui ne lâchera pas. Il faudra que l’on ait des guerriers et des vrais bonhommes. Il faudra faire les efforts nécessaires pour gagner les quatre derniers matchs restants », a lancé le gardien lyonnais en conférence de presse.

« C’est mort pour Lyon… »

Un discours de façade, selon Erik Bielderman. « Quand j’entends la conférence de presse de Lopes, j’ai l’impression d’entendre les Girondins de Bordeaux qui font un pacte avant d’en prendre quatre à Lorient. Il reste un petit espoir ? Ah oui, ça c’est une équipe qui a foi en elle, qui croit que rien n’est fini. Quand on voit la nervosité de Rudi Garcia en conférence de presse, quand on voit que Memphis Depay va être libre en fin de saison, donc Ligue des Champions ou pas peu importe… Quand tu es battu comme contre Monaco en Coupe de France et face à Lille en championnat, même avec du contenu, ça fait tellement mal que je crois que c’est mort pour Lyon… », a lâché le chroniqueur de L’Equipe du Soir, qui pense donc que l’équipe de Rudi Garcia devra se contenter d’une place en Europa League en fin de saison…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page