La Chaîne L'Equipe

OL : Pour Dave Appadoo, Lyon peut remercier l’OM

Distancé en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais garde un mince espoir d’atteindre son objectif en fin de saison. Le club rhodanien peut effectivement remercier ses concurrents, conseille Dave Appadoo, qui cite notamment l’Olympique de Marseille.

Intouchable dans son groupe d’Europa League, l’Olympique Lyonnais est passé à côté de sa première partie de saison en Ligue 1. A la trêve, la formation de Peter Bosz n’occupe que la 13e place, très loin de l’objectif fixé par le président Jean-Michel Aulas. Il faut dire que les Gones accumulent les contre-performances, à l’image du match nul concédé face à Metz (1-1) mercredi. Et pourtant, avec neuf points de retard sur le podium, et un match en retard, Dave Appadoo laisse le club rhodanien dans la course grâce à la concurrence.

L’OM n’a pas profité des « cadeaux »

« Si l’OL peut encore croire à l’Europe ? Ils doivent évidemment faire beaucoup mieux. Mais le meilleur atout de l’OL au moment de faire le bilan, c’est la concurrence en fait, a désigné le journaliste sur la chaîne L’Equipe. S’ils étaient dans un championnat “normal”, c’est-à-dire avec deux-trois avions de chasse derrière le Paris Saint-Germain, la question ne se poserait plus. Elle ne se poserait peut-être même pas pour l’Europa League, ce serait compliqué. La chance des Lyonnais, c’est le fait que la concurrence ait elle aussi des trous d’air, y compris des clubs qu’on voyait très forts comme Rennes, qui traverse une période un peu compliquée. »

« A un moment, il y avait une hype autour de Lens, ça ne s’est pas fait. L’OM, qui avait deux matchs “cadeaux” à domicile, même si je force un peu le trait, n’a finalement pris qu’un point sur six contre Brest (1-2) à Reims (1-1) pour finir l’année, a souligné Dave Appadoo. J’ai l’impression que la concurrence n’étant pas irrésistible, ça laisse une petite chance à l’OL. Ils sont encore en vie, et à ce moment de l’histoire c’est déjà un petit miracle. » Ce qui explique peut-être pourquoi la direction refuse de licencier l’entraîneur Peter Bosz pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page