La Chaîne L'Equipe

OL : Raymond Domenech sauve Lopes du naufrage

Même si l’Olympique Lyonnais a pris une belle déculottée contre Rennes dimanche (1-4), Anthony Lopes a quand même réalisé un grand match en Bretagne.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’OL a complètement pris l’eau face au Stade Rennais en clôture de la 13e journée de L1. Si Lyon a eu la possession du ballon, les occasions ont été pour les Rennais. Puisque l’équipe de Bruno Genesio a tiré 25 fois au but, pour 12 frappes cadrées. Une énorme statistique qui montre que l’écart entre Rennes et Lyon aurait encore pu être plus gros. Mais grâce à Anthony Lopes, auteur de six arrêts, l’OL a retardé le naufrage en n’encaissant qu’un premier but à la 45e minute de jeu par l’intermédiaire de Laborde, alors que Terrier ou Majer auraient pu lancer la démonstration rennaise bien avant. Sauf que Lopes était présent au rendez-vous. Ce que Raymond Domenech n’a pas caché.

Lopes, « c’est l’élément le plus décisif de l’OL cette saison »

« Je mets 8/10 à Lopes après cette défaite de l’OL contre Rennes. Car Lopes a fait un bon match. Il a pris quatre buts, ok. Mais s’il n’est pas là, il y a 0-4 à la mi-temps pour Rennes. D’ailleurs, Peter Bosz a bien dit ça. Le Portugais fait trois arrêts décisifs en première période, il a sauvé son équipe. Sur le premier but rennais, il ne peut rien faire sur le corner vu que Boateng et Denayer sautent n’importe comment… Sur les autres buts, il est fusillé ! Il a fait des miracles sur ce match. En plus, il joue 45 minutes avec une cheville dans le sac… Quoi qu’il en soit, c’est l’élément le plus décisif de l’OL cette saison », a lancé, dans L’Equipe du Soir, l’ancien entraîneur de Lyon, qui sait que Lopes est revenu à son meilleur niveau cette saison. Tout cela grâce à une bonne remise en question l’été dernier autour de la rumeur André Onana.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page