La Chaîne L'EquipeLigue 1OMTV

OM : Balotelli prend Marseille pour un paillasson affirme Carine Galli

En difficulté avec l’OGC Nice, Mario Balotelli a résilié son contrat pour en signer un nouveau d’une durée de six mois avec l’Olympique de Marseille.

« Même s’il plante 15 buts, tu te fais bananer. »

Sur le plateau de L’Équipe d’Estelle, Carine Galli s’est payée la direction du club phocéen : « C’est surtout un fiasco de la direction de Marseille, c’est ça le pire en fait. L’an dernier, ils le voulaient et pour reprendre les propos d’Éric Di Méco : « Balotelli leur a fait la danse du ventre tout l’été ». Je vous rappelle qu’il est quand même venu à la Commanderie et finalement il n’a jamais signé. Raiola et Balotelli se sont bien amusés avec l’Olympique de Marseille. Au final, il n’a rien trouvé de mieux il est donc resté à Nice. Et là, six mois après tu te retrouves à signer exactement le même joueur. Quand tu es la direction de l’OM, tu as une crédibilité, je veux dire Marseille ce n’est pas un paillasson, tu ne t’essuies pas les pieds dessus et là c’est exactement ça. L’été dernier tu veux le faire, finalement le joueur décide de ne pas y aller parce qu’il ne s’entend pas sur des questions financières et finalement six mois après une première saison très compliquée même à l’intérieur du vestiaire niçois où il n’a pas marqué un but, où il est arrivé à court de forme, tu le signes ! Tu le signes pour six mois donc c’est tout bénéf pour parce que si c’est un fiasco, il s’en fou il retrouvera toujours un club où il aura une prime à la signature, s’il est bon il trouvera une prime à la signature encore plus forte et à 600.000 par mois, même s’il plante 15 buts, tu te fais bananer, personne ne le veut. Si aujourd’hui il signe à l’OM, c’est qu’il n’a aucune offre et les dirigeants de l’OM ils acceptent cela, je trouve ça hallucinant, » a lancé la journaliste pour qui le recrutement de Balotelli est un immense aveu de faiblesse.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page