La Chaîne L'Equipe

OM : La Payet dépendance ? Un bien et un mal pour Dave Appadoo

Une nouvelle fois décisif lors de la victoire de l’Olympique de Marseille contre Troyes dimanche (1-0), Dimitri Payet est vraiment le Facteur X de Jorge Sampaoli cette saison.

Ces derniers mois, il y a clairement un OM avec Payet, et un OM sans Payet. Le meneur de jeu olympien l’a encore prouvé lors de la 15e journée de championnat. Une semaine après avoir été victime d’un jet de bouteille de la part d’un supporter lyonnais lors de l’Olympico contre l’OL, le joueur de 34 ans a répondu présent contre l’ESTAC dimanche. Alors que son équipe avait besoin de lui pour relever la tête après l’élimination de l’Europa League jeudi à Galatasaray, où Payet était suspendu, le capitaine a délivré la passe décisive sur l’unique but de Pol Lirola. Impliqué sur 12 réalisations cette saison, Payet est vraiment indispensable à Marseille. Ce qui ne rassure pas trop Dave Appadoo…

« Même si le train de l’équipe de France est passé, Payet reste toujours concerné en club »

« Payet a fait le boulot à tous les postes cette saison, même en faux numéro neuf. Il a de bonnes stats. Quand les étoiles sont alignées, c’est un joueur très rare en L1. Mais tout cela montre aussi la faiblesse de l’OM. En début de saison, il y avait du volume, mais celui qui faisait la différence, c’était Payet. Il refait une vraie saison pleine. Pour l’instant, il ne chute pas. Mais c’est vrai que l’OM se repose beaucoup sur Payet. Donc ça peut être inquiétant pour la suite… Même si le train de l’équipe de France est passé pour Payet, il reste toujours concerné en club. Avant, on avait l’impression que la sélection était une carotte pour lui, comme en 2016 ou en 2018… Quand il a raté la Coupe du Monde à cause d’une blessure, je pensais qu’il allait décrocher, en devenant un joueur qui reste sur son talent. Mais le voir comme ça avec Sampaoli, je trouve ça bien. C’est quelqu’un qui s’investit. Cette façon de se dépouiller, c’est une manière de répondre à tout le monde. Il aime l’OM, il aime le foot. Et il est fort », a expliqué le chroniqueur de L’Equipe du Soir, qui sait que Marseille peut viser haut en L1 avec un Payet à ce niveau-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page