La Chaîne L'Equipe

OM : « L’arnaque » Radonjic ne fait pas taire Nabil Djellit

Buteur contre Montpellier (3-1) mercredi en Ligue 1, Nemanja Radonjic a répondu à Nabil Djellit de la meilleure des manières. Insuffisant pour convaincre le journaliste qui l’avait critiqué juste avant la rencontre.

A la surprise générale, Dimitri Payet n’était pas titulaire contre Montpellier. L’entraîneur de l’Olympique de Marseille André Villas-Boas lui a préféré Nemanja Radonjic, que Nabil Djellit venait justement de fracasser quelques minutes avant l’annonce de la compo. « Radonjic est vraiment très atypique, avait lâché le journaliste sur La Chaîne L’Equipe. De ce qu’on a comme échos, il est un peu tout seul, il ne s’est pas forcément adapté au contexte marseillais. C’est une arnaque, 12 millions d’euros… A ce prix-là, il n’y a aucun retour sur investissement. »

« Un poulet sans tête »

« Il n’est jamais titulaire, a poursuivi le chroniqueur. Il a fait gagner des points ? Vous rigolez, c’est un super joker. Qu’est-ce qu’on retient de Radonjic ? Ils se sont plantés. Des “Radonjic”, il y en a partout en France, il n’y a qu’à recruter en France pour trois fois moins cher et ils sont trois fois meilleurs. Quelle valeur ajoutée il t’a ramené ? Il n’est pas titulaire, il court vite, il fait deux bons choix et le troisième il se plante. C’est un poulet sans tête. »

Seulement voilà, l’ailier serbe a marqué et l’observateur a dû assumer ses propos. « Il peut mettre un but de temps en temps. Ce n’est pas parce qu’il pousse un ballon dans le but que ça devient une plus-value pour l’OM depuis son arrivée, a insisté Nabil Djellit. Je le considère comme une fraude… Radonjic n’avait pas marqué depuis le 5 février dernier… Et on va m’expliquer que c’est un crack. La dictature de l’instant ! » Reste à savoir si « NR7 » confirmera histoire de convaincre son détracteur.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page