La Chaîne L'EquipeLigue 1OMTV

OM : L’heure est grave, il faut un attaquant clame Olivier Rouyer

Globalement dominateur sur la pelouse de Saint-Étienne (défaite 2-1), l’Olympique de Marseille s’est une nouvelle fois heurté à son manque de réalisme face aux buts. Encore aligné en attaquant axial, à côté de Florian Thauvin, Lucas Ocampos, malgré une combativité sans faille, n’a pas donné satisfaction.

Rudi Garcia à la pêche aux idées offensives

Invité de L’Équipe d’Estelle, Olivier Rouyer a analysé les deux derniers matchs de l’OM : « Quand j’entends Rudi (Garcia) qui dit « il faut gagner dimanche », il me semble qu’avant Monaco c’était déjà le même discours, après Monaco c’était le discours pour Saint-Étienne. Alors c’est souvent le même discours pour chaque entraîneur mais celui-là il nous marque. A l’arrivée qu’est-ce qu’il s’est passé contre Monaco ? On a vu une équipe marseillaise qui a été absente pendant une heure, un premier bon quart d’heure et ils se relâchent sur la fin et hier c’était l’inverse. Ils ont été plutôt bon, enfin, bon, ils ont été mieux mais incapable de faire la différence et pourtant, je le répète, ils étaient plus forts que Saint-Étienne et ça c’est grave. C’est grave parce qu’il n’y a pas de réalisme offensif, il n’y a pas suffisamment de détermination, je pense que même Rudi, lui, il est un peu à la pêche aux idées au niveau offensif parce que ça tourne en rond et ça ne progresse pas donc c’est compliqué à moins que tout d’un coup, dans les quinze jours qu’il reste, ils trouvent l’oiseau rare, » a commenté le consultant qui livre un constat alarmant sur l’attaque phocéenne.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page