La Chaîne L'Equipe

OM : Mandanda remplaçant, Damien Degorre détruit Sampaoli

Complètement mis de côté par Jorge Sampaoli lors des dernières semaines au profit de Pau Lopez, Steve Mandanda traverse une période compliquée à l’Olympique de Marseille.

Lors du dernier mercato estival, le club phocéen a recruté le gardien espagnol pour concurrencer Mandanda. Prêté par l’AS Roma, Pau Lopez était arrivé avec une blessure à l’épaule. C’est donc pour cette raison que le Français avait débuté la saison. Mais depuis que le portier de 26 ans est revenu à 100 %, il a occupé la cage marseillaise à plein temps sur les sept dernières rencontres. Ce qui signifie donc que Mandanda n’a plus joué depuis le mois d’août dernier. Une absence qui ne va pas durer longtemps, selon Sampaoli : « Quand on retrouvera le vrai Steve Mandanda, il deviendra à nouveau un pilier pour notre équipe. Quand on aura les deux dans leurs meilleurs moments, ce sera à moi de prendre la bonne décision. Ça donne une concurrence saine entre deux très bons gardiens ».

« Dans son analyse, soit Sampaoli se trompe, soit il ment »

Ce discours, Djibril Cissé a quand même du mal à le certifier. « J’ai envie de croire Sampaoli à propos de Mandanda. Sauf que les deux matchs avant que Mandanda ne sorte de l’équipe, il avait été pas mal. Donc je n’y crois pas trop au final… », a lancé le consultant de L’Equipe du Soir, qui a reçu un relais de la part de Damien Degorre. « Dans son analyse, soit Sampaoli se trompe, soit il ment. Mais il ne peut pas dire que Mandanda était sur une phase déclinante. Puisqu’au contraire, il était sur une pente ascendante contre Nice et Saint-Etienne, où il avait été très bon. Donc soit il fallait le sortir avant, soit il ne fallait pas le sortir. Après, je suis incapable de citer un bon match de Pau Lopez depuis son arrivée à Marseille… », a lancé le journaslite de L’Equipe, qui sait que l’Espagne n’a pas vraiment rassuré à l’OM, et notamment dans son jeu au pied, la raison pour laquelle Sampaoli l’a mis titulaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page