La Chaîne L'Equipe

OM : Marseille niveau podium, Jérôme Alonzo doute de Longoria

Interrogé en conférence de presse mercredi, le président de l’Olympique de Marseille Pablo Longoria s’est montré optimiste sur l’avenir de plusieurs cadres. Mais son discours n’a pas convaincu Jérôme Alonzo.

Plutôt critique lorsqu’il évoque le football français, Pablo Longoria devient beaucoup plus positif quand il s’agit de l’Olympique de Marseille. Le président du club phocéen se montre optimiste pour l’avenir et pour le prochain mercato durant lequel il espère conserver ses meilleurs joueurs. Le dirigeant a en effet donné des tendances encourageantes en ce qui concerne Jordan Amavi et Florian Thauvin, tous les deux en fin de contrat. Et l’Espagnol ne semble pas plus inquiet pour le convoité Boubacar Kamara, ni pour l’attaquant prêté par Naples Arkadiusz Milik, dont l’avenir dépendrait uniquement de l’OM. A croire que Pablo Longoria possède le budget nécessaire pour garder tout le monde. Une version à laquelle Jérôme Alonzo a du mal à croire.

« Une équipe extrêmement compétitive » mais…

« Je ne comprends plus. Je croyais qu’il fallait qu’ils vendent pour se refaire la cerise financièrement. Mais là, ils ne veulent plus vendre, s’est étonné le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe. Thauvin devait partir à coup sûr, il ne part plus. Milik, je lisais il y a deux semaines que c’était fini, et là ce n’est pas fini. C’est l’OM… On l’adore aussi pour ça. Si on les écoute, il y a une équipe qui peut jouer le podium la saison prochaine. Parce que l’OM avec Kamara, Thauvin, Milik et le nouveau Payet, c’est une équipe extrêmement compétitive, en tout cas les onze titulaires. Après, la rotation c’est plus compliqué. Mais est-ce qu’ils vont tous rester ? Ça me paraît compliqué, non ? Il paraît qu’il n’y a plus d’oseille, et maintenant il y en a. C’est l’OM… » Ou tout simplement la communication d’un président désireux de rassurer les supporters et observateurs.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page