La Chaîne L'Equipe

OM : Payet est terrorisé, Pierre Bouby vole à son secours

Après avoir reçu une bouteille d’eau en pleine tête, un acte qui a provoqué l’arrêt du match OL-OM dimanche, Dimitri Payet est toujours sous le choc.

Lundi, au lendemain des incidents survenus sur la pelouse du Groupama Stadium, Dimitri Payet a déposé une plainte contre le lanceur de bouteille. Devant deux policiers du commissariat de la Division sud de Marseille, le meneur de jeu olympien a raconté les faits depuis le centre Robert-Louis-Dreyfus. Dans l’incapacité de reprendre l’entraînement en ce début de semaine, Payet est encore sous le choc, comme il l’a expliqué dans sa plainte pour « violences volontaires aggravées » : « J’étais dans l’incapacité totale de reprendre la rencontre. Je suis encore, même aujourd’hui, sous le choc. Ce n’est pas la première fois que je suis victime de ce genre de faits. J’ai maintenant peur d’effectuer des corners lorsque je joue à l’extérieur ».

« Payet ne peut pas faire son métier normalement »

Une déclaration qui touche Pierre Bouby. « Il ne faut pas minimiser sa déclaration. Nous, on voit ça avec du recul, via des images d’une caméra plantée en tribune. On se dit que c’est juste une bouteille, que ce n’est pas très grave… Mais quand on regarde sa réaction, il se demande ce qu’il se passe. En plus, il prend la bouteille par le bouchon, ce qui rend encore plus forte la douleur. Je comprends totalement Payet, et je le soutiens. Car je trouve ça scandaleux qu’un joueur ne puisse pas tirer un corner tranquillement dans un stade de foot… Là, Payet ne peut pas faire son métier normalement. Tout ça est peut-être vieux comme le monde, mais cela ne veut pas dire que c’est normal… », a lancé le chroniqueur de L’Equipe de Greg, qui espère que Payet va pouvoir se relever de ce nouveau coup dur, lui qui avait déjà été la cible des supporters niçois en début de saison…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page