La Chaîne L'Equipe

PSG : Bernat ou Kurzawa ? Il opte pour le nouveau Maxwell

Dans quelques heures, le Paris Saint-Germain se retrouvera sur la pelouse du Signal Iduna Park pour y défier le Borussia Dortmund en huitième de finale aller de la Ligue des Champions.

Alors que Thomas Tuchel a préparé son équipe en 4-4-2, il reste encore deux interrogations à propos du onze de départ du PSG. Si la dernière place offensive se jouera entre Sarabia et Icardi, le poste de latéral gauche est lui aussi incertain. Blessé à un mollet pendant un mois, Juan Bernat n’a repris la compétition que la semaine passée avec deux entrées de 29 minutes contre Dijon en Coupe de France (6-1) et face à Amiens en L1 (4-4). Auteur d’une passe décisive sur le dernier but parisien en Picardie, l’Espagnol a validé son retour aux affaires. Malgré tout, c’est Layvin Kurzawa qui semble en position de force avant Dortmund. Mis au repos le week-end dernier, le Français a plus de rythme que son concurrent, qui est toutefois le titulaire au poste. Un dilemme que Tuchel devra gérer au mieux, car pour Sébastien Tarrago, ce choix sera vital.

Bernat « se rapproche de plus en plus du bon Maxwell »

« Kurzawa ou Bernat, une question importante ou secondaire ? C’est une question capitale et primordiale. Entre Kurzawa et Bernat, ce n’est pas pareil. Il y a deux divisions d’écart entre les deux. Je ne sais pas dans quel état de forme est Bernat. Est-ce qu’il est capable de jouer un match de 90 minutes avec l’intensité de la Ligue des Champions ? Je ne sais pas… C’est au staff du PSG de répondre à cette question. Mais Bernat, ce qu’il apporte, c’est costaud franchement. Défensivement, il a des manques. Mais Kurzawa en a davantage. Et offensivement, Bernat, c’est fantastique, avec une qualité de centres, une capacité à prendre la profondeur. Ses coéquipiers le trouvent sans cesse, ça veut dire que ses appels sont bons. Il se rapproche de plus en plus du bon Maxwell », a lancé le journaliste de La Chaîne L’Équipe, qui sait que le latéral gauche titulaire du PSG devra faire un match plein pour contrecarrer les plans de l’impressionnant duo Hakimi – Sancho, surtout si Neymar venait à jouer sur ce même côté gauche…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page