La Chaîne L'Equipe

PSG : Giovanni Castaldi pointe l’incohérence du CUP

Toujours en colère contre les dirigeants et joueurs du Paris Saint-Germain, le Collectif Ultras Paris ne soutiendra pas son équipe contre l’Olympique de Marseille dimanche en Ligue 1. Une décision que le journaliste Giovanni Castaldi juge incohérente.

Entre le Paris Saint-Germain et ses supporters, les tensions n’ont pas encore disparu. Après les sifflets, communiqués et absences de soutien ces dernières semaines, le Collectif Ultras Paris continuent de manifester sa colère contre la gestion du club francilien et le comportement des joueurs, notamment lors de l’élimination contre le Real Madrid en Ligue des Champions. C’est pourquoi l’association a décidé de prendre place dans sa tribune sans soutenir son équipe dimanche face à l’Olympique de Marseille. Une décision que le journaliste Giovanni Castaldi ne comprend pas.

« Évidemment, les supporters ont le droit de ne pas être contents. Ce qui s’est passé à Madrid, c’est honteux, a reconnu le chroniqueur de l’émission L’Equipe de Greg. Mais ils avaient déjà fait des menaces avant le match aller, donc je trouve ça incroyable. Et ensuite ils reprochent aux joueurs parisiens d’être déconnectés, de n’en avoir rien à faire du championnat de France, de ne penser qu’à la Ligue des Champions et d’avoir des comportements de starlettes. Là, c’est le match le plus important du championnat de France, tu dois en faire un événement. »

« Ils prennent tout par le prisme de la Ligue des Champions et c’est ce qu’ils reprochent aux joueurs du Paris Saint-Germain. Donc je trouve qu’il y a un manque de cohérence qui est incroyable. C’est une énorme erreur de ne voir qu’à travers la Ligue des Champions. Tu as fait ton coup de communication, tu as sifflé Lionel Messi, tu as sifflé Neymar, OK tu as pu te montrer… Mais là c’est la Ligue 1, c’est un match particulier, je ne comprends pas », s’est étonné le journaliste, peut-être inquiet à l’idée d’assister à un Classique sans véritable ambiance au Parc des Princes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page