La Chaîne L'Equipe

PSG : Hugo Guillemet ne comprend pas la plainte d’Herrera

En regagnant son domicile en voiture mardi soir, Ander Herrera s’est fait voler son portefeuille au Bois de Boulogne. Le milieu du Paris Saint-Germain, qui a perdu 200 euros, a ensuite porté plainte. Ce que le journaliste Hugo Guillemet ne comprend pas.

Drôle de mésaventure pour Ander Herrera. En rentrant chez lui en voiture mardi soir, le milieu du Paris Saint-Germain a été victime d’un vol. Une prostituée a profité de son arrêt à un feu rouge pour entrer dans son véhicule et prendre son portefeuille. « Il n’y a pas eu de violence, a raconté l’entourage du joueur à l’AFP. Ander Herrera revenait du Parc des Princes où il participait à un « workshop », une série d’opérations avec des partenaires du PSG, comme c’est le cas plusieurs fois au cours de la saison au Parc. »

« Pour rentrer chez lui, il est passé par le Bois de Boulogne, et à un feu tricolore, une personne rentre dans sa voiture et prend le téléphone et le portefeuille qui étaient en vue, a poursuivi la source. Ander Herrera lui dit : « je te donne 200 euros, mais rends-moi mon portefeuille et mon téléphone », dépose ensuite la personne un peu plus loin et appelle la police. L’objectif de sa démarche est que la personne soit interpellée et que ça ne se reproduise pas. »

Mais l’explication ne suffit pas pour convaincre le journaliste Hugo Guillemet, qui ne comprend pas pourquoi l’Espagnol s’inflige un tel bad buzz. « Ander Herrera, c’est un joueur qui nous a toujours habitués à faire de bons choix sur le terrain. Et là, porter plainte pour 200 euros quand on en gagne 600 000 par mois, je pense que c’est plus préjudiciable pour lui, s’est étonné le chroniqueur de la chaîne L’Equipe. Moi, si je me fais voler 5 euros dans la rue, je ne vais pas aller porter plainte. » Depuis la révélation de cette histoire, la version du Parisien suscite pas mal d’interrogations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page