La Chaîne L'Equipe

PSG : Ibrahimovic critique Mbappé, Dave Appadoo s’énerve

Encore et toujours décisif avec le Milan AC à l’âge de 40 ans, Zlatan Ibrahimovic s’est permis de donner un conseil critique à Kylian Mbappé du côté du Paris Saint-Germain.

Les deux stars n’ont pas évolué ensemble sous le même maillot. Puisque l’international suédois avait quitté le PSG quand Mbappé est arrivé dans le club de la capitale française en 2017. Malgré tout, Zlatan et l’attaquant français ont tous les deux marqué l’histoire de Paris. Première grande star du PSG qatari, Ibra a planté 156 buts en 180 matchs entre 2012 et 2016. Des statistiques qui forcent le respect. Et c’est donc pour cela que l’attaquant du Milan AC, encore buteur face à la Roma dimanche soir en Serie A (2-1), s’est permis de tacler Mbappé. « J’adore Mbappé, mais ce qu’il fait n’est pas encore assez. Il est trop dans un confort, dans sa zone, il faut qu’il marche sur le feu et il sera encore meilleur. Imaginez comme il peut devenir fort s’il se fait mal. Il faut qu’il sente le goût du sang. Tu dois être entouré de ceux qui te diront que tu n’es pas assez bon et que tu peux progresser, pas par ceux qui te disent que tu es le meilleur », a balancé le joueur de 40 ans sur l’émission Téléfoot.

« Pas l’impression que Mbappé reste dans sa zone de confort »

Une attaque que Dave Appadoo ne comprend pas vraiment… « Peut-être qu’Ibrahimovic porte toujours un regard dédaigneux sur ce qui passe après lui. Mais je constate que Mbappé réussit des choses que Zlatan n’a jamais réussi en Ligue des Champions par exemple. Pour quelqu’un qui est dans sa zone de confort, il a quand même déboîté à lui seul le Barça la saison dernière. Puis il a démoli le Bayern Munich, qui était le grand favori de la C1. Il est champion du monde à 19 ans. Donc je n’ai pas l’impression que Mbappé reste dans sa zone de confort. Il a envie d’aller voir tout là-haut. Il fait partie des meilleurs joueurs au monde. Il n’est pas là uniquement grâce à son talent. Le foot d’aujourd’hui ne tolère pas ça. Il faut bosser un minimum. Peut-être que Cristiano Ronaldo est au-dessus sur ce point, mais Mbappé bosse forcément. Sinon, il ne serait pas le joueur le plus fascinant de la planète à l’heure actuelle », a lancé le chroniqueur de L’Equipe du Soir, qui sait que Mbappé aurait bien voulu se mettre en danger en rejoignant le Real Madrid lors du dernier mercato. Sauf que le PSG l’en a empêché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page