La Chaîne L'Equipe

PSG : Ici c’est Paris, Tuchel doit apprendre à vivre avec la pression

Agacé par les journalistes après la victoire du Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de la Ligue contre l’OL le week-end dernier, Thomas Tuchel va devoir redescendre en pression avant le retour de la Ligue des Champions.

Thomas Tuchel a encore un an de contrat au sein du club de la capitale. Ces dernières semaines, il a été confirmé dans ses fonctions par Leonardo, malgré la rumeur Massimiliano Allegri. Son PSG vient de faire un quadruplé sur la scène nationale, avec le Trophée des Champions, la Ligue 1, la Coupe de France et la Coupe de la Ligue. Et pourtant, Tuchel semble toujours en danger. Tout simplement parce qu’il sera jugé sur le parcours de Paris lors du Final 8 de Lisbonne. Opposée à l’Atalanta en quarts de finale, avant une potentielle demi-finale face à l’Atlético de Madrid ou le RB Leipzig, la formation de Tuchel a une voie toute tracée vers la finale. Un statut de favori qui ne colle pas vraiment aux dernières sorties du PSG en coupes. Ce que les médias n’ont pas hésité à dire après le succès contre l’OL vendredi dernier au Stade de France. S’en est alors suivi une colère froide de Tuchel. Des faits montrant que le coach allemand est clairement sous pression avant la C1, comme l’explique Mélisande Gomez.

« Tuchel doit supporter cette pression-là »

« Cette saison, le PSG a un bon tableau. S’ils ne font pas la finale, c’est quand même un petit échec, sur le papier. Pour la première fois, Tuchel le sait, le PSG a la pression avec le statut de favori jusqu’à la finale. Ce qui n’était pas vraiment arrivé encore. Là, Paris est favori du quart de finale contre l’Atalanta, sans aucune discussion possible. Et derrière, ce sera le favori de la demi-finale, sans discussion possible. Du coup, ça rajoute une pression énorme. Est-ce qu’on comprend le coup de gueule de Tuchel ? Oui ! Humainement, on peut comprendre que cette pression-là, ça fait cocotte-minute. Mais il sait que dans ce genre de clubs, et surtout au PSG, le jugement se fait exclusivement sur la Ligue des Champions. Est-ce juste ? Sans doute pas. Mais c’est comme ça. Il a d’autres avantages liés à son contrat. On ne va pas pleurer. Tuchel doit supporter cette pression-là, ce n’est pas facile. Tout le monde est focus sur l’Atalanta à Paris, donc les questions tombent sur ça », a lancé la journaliste de La Chaîne L’Équipe, qui sait que Tuchel va devoir se calmer à l’approche du grand rendez-vous contre Bergame. Car son équipe aura besoin de sérénité, et non pas de stress, pour franchir l’obstacle italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page