La Chaîne L'Equipe

PSG : L’Atalanta va apprendre à perdre contre Paris

Dans deux semaines, le Paris Saint-Germain retrouvera les joies de la Ligue des Champions avec son quart de finale contre l’Atalanta Bergame à Lisbonne.

Même si le club de la capitale est avant tout concentré sur sa finale de la Coupe de la Ligue contre l’Olympique Lyonnais, qui se jouera vendredi soir au Stade de France, le groupe de Thomas Tuchel a déjà la tête tournée vers la C1. De retour en quarts après quatre années d’absence, le PSG cherchera à finir sur le toit de l’Europe lors du Final 8. Mais pour atteindre son rêve, Paris devra d’abord venir à bout de l’Atalanta. Ce qui ne sera pas une mince affaire. Déjà parce que Bergame sera plus en jambes que Paris. Mais aussi et surtout parce que l’équipe de Gian Piero Gasperini est invincible depuis la reprise post-Covid, tout en restant sur 20 matchs sans défaite. Si le club italien ne brille pas trop ces derniers temps, avec par exemple une petite victoire contre Parme mardi (2-1), l’Atalanta est quand même capable de tout face au club francilien sur un match sec, surtout avec le probable forfait de Mbappé et la suspension de Di Maria. Des absences qui ne doivent toutefois pas perturber le PSG, selon Giovanni Castaldi.

« Ça reste un bon tirage car c’est une équipe qui peut convenir au PSG »

« Le PSG doit-il avoir peur de l’Atalanta ? Non ! Je ne vois pas pourquoi le PSG devrait avoir peur de l’Atalanta. Évidemment, Bergame a une équipe séduisante, avec des joueurs qui sont extrêmement performants. Mais ces joueurs-là ont aussi des trous d’air. Contre Parme, Papu Gómez ou De Roon ont été à l’envers pendant une heure. Le buteur Zapata a quelques difficultés depuis quatre matchs. Cette équipe a des forces. Quand tout le monde est bien physiquement, la balle circule très vite, il y a beaucoup de mouvements, ils ont un jeu sublime avec de la fluidité offensive. Mais il y a aussi des carences défensives. Palomino est souvent blessé, Caldara revient à moitié. Il y a des vraies faiblesses dans cette équipe de l’Atalanta, et le PSG a largement les capacités de le faire. Ils doivent se méfier oui, mais si les joueurs du PSG ont peur de l’Atalanta, il faut qu’ils changent de métier. Après, l’absence de Mbappé peut être préjudiciable. Car avec un bloc haut, Bergame laisse des espaces aux attaquants adverses. Mais l’Atalanta, ça reste un bon tirage car c’est une équipe qui peut convenir au PSG car elle joue, et en plus elle découvre la Ligue des Champions », a lancé le chroniqueur de L’Équipe du Soir, qui sait que le PSG cherchera à se rassurer contre l’OL vendredi après sa timide victoire contre l’ASSE en Coupe de France la semaine passée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer