La Chaîne L'Equipe

PSG : Les blessures à Paris ? C’est la faute du Qatar accuse Nabil Djellit

Le Paris Saint-Germain n’a plus que quelques jours pour être prêt pour son quart de finale de Ligue des champions face à l’Atalanta. Les champions de France seront attendus au tournant.

Comme à l’approche de chaque grand match européen, le Paris Saint-Germain doit déplorer quelques blessures préjudiciables. Après Kylian Mbappé, c’est Layvin Kurzawa et Marco Verratti qui ont subi des pépins physiques. Thomas Tuchel n’a d’ailleurs pas su cacher son inquiétude dans les médias ces derniers jours. Face à l’Atalanta Bergame, il faudra néanmoins trouver les bonnes solutions pour assurer la qualification. Pour Nabil Djellit, toutes ces blessures cachent un problème plus conséquent.

“Cela met en lumière le PSG version Qatar”

Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le journaliste a livré son analyse sur les problèmes parisiens. “Cela met en lumière aussi le PSG version Qatar. C’est-à-dire qu’en gros, ça met en lumière le manque de fond de jeu. Il y a des équipes ailleurs dans d’autres grands pays qui vont avoir des absents. Tu vas changer un joueur par rapport à un autre et tu ne vas pas vraiment voir la différence. Avec le PSG version Qatar, ce sont des grands noms donc dès que tu as un grand nom qui n’est pas là, c’est la panique ou un magnétisme négatif. La saison passée, l’Ajax perdait un joueur et tu ne voyais pas la différence. Si tu as un collectif assez fort, peut-être qu’on pondérerait les absences mais comme c’est une équipe qui se construit sur des stars, toute de suite, elles prennent toute la place”, a notamment indiqué Nabil Djellit, qui voit donc quelques problématiques dans le fait d’avoir trop de stars dans une équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page