La Chaîne L'Equipe

PSG : Mbappé se fait remettre en place

Ce mardi soir, le Paris Saint-Germain affrontera Bruges dans le cadre de la sixième journée de la Ligue des Champions. Une rencontre lors de laquelle Kylian Mbappé et Lionel Messi seront particulièrement attendus. 

En l’absence de Neymar, toujours à l’infirmerie pour une blessure à une cheville, les deux autres membres de la MNM auront la pression. Car même si cette rencontre de C1 comptera pour du beurre, sachant que le PSG est sûr de terminer deuxième de son groupe derrière Manchester City, Messi et Mbappé devront montrer des choses après avoir déçu lors de leurs dernières sorties. Même le champion du monde français a conscience de ça. « On doit faire plus. Il faut créer quelque chose où on ne se voit pas décollés du collectif, défensivement mais aussi offensivement. Quand tu as trois joueurs de ce niveau-là, de ce statut-là, on ne peut pas se cacher donc on assume. Si Messi ou Neymar doit revenir dans ses 60 mètres pour toucher les ballons, c’est sûr qu’on va être décrochés. On doit trouver tous ensemble une solution, mais bien sûr qu’on y mettra du nôtre », a lancé Mbappé dans une interview accordée à Thierry Henry sur Amazon.

« Mbappé ne va pas assez loin dans ses propos »

Une déclaration pas du tout validée par Mélisande Gomez. « Je ne suis pas convaincu par les déclarations de Mbappé. C’est rare de voir le PSG acculé dans sa surface. Et quand ce n’est pas le cas, il n’y a pas davantage d’efforts défensifs de la part de Mbappé, Messi ou Neymar. Maintenant, Mbappé se met dans la même caste que Messi, alors qu’il y a quelques semaines à peine, il déclarait qu’il allait courir pour Messi. Et là, c’est si Messi ne court pas, lui non plus… Pour l’instant, ce sont des discours pas suivis d’effets. J’attends de les voir sur le terrain », a lâché la journaliste de L’Equipe, appuyée par Eric Blanc. « Mbappé ne va pas assez loin dans ses propos. Messi, Neymar et Mbappé ne seront jamais des travailleurs, à courir partout. Tactiquement, il aurait dû aller plus loin en disant que le PSG doit jouer plus compact pour avoir des chances », a conclu le chroniqueur de L’Equipe du Soir, qui sait que Mauricio Pochettino est aussi fautif dans cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page