La Chaîne L'Equipe

PSG : Messi le déçoit, Olivier Rouyer pense à Cristiano Ronaldo

Double buteur contre le RB Leipzig (3-2) mardi en Ligue des Champions, Lionel Messi n’a pourtant pas rassuré Olivier Rouyer. Le consultant aimerait en voir plus de la part de l’attaquant du Paris Saint-Germain jugé en manque de rythme.

C’est une évidence, Lionel Messi n’a pas encore atteint son meilleur niveau avec le Paris Saint-Germain. L’attaquant argentin, qui a touché les montants à plusieurs reprises cette saison, s’est déjà montré décisif en Ligue des Champions et fait l’unanimité au sein du club francilien. Mais force est de constater que la Pulga n’a pas l’influence attendue sur le jeu des Parisiens. Cette période d’adaptation commence à inquiéter Olivier Rouyer, qui s’interroge sur le physique de l’ancien Blaugrana.

« Les moments à Barcelone où on était tous debout, et où on avait les poils qui se hérissaient à chaque fois qu’il touchait le ballon, sont quand même relativement loin, même s’il y a toujours énormément de qualités techniques, a regretté le chroniqueur de la chaîne L’Equipe. Pour moi, le problème de Lionel Messi, c’est peut-être un problème physique. Parce qu’on a le sentiment qu’il n’est pas au point, qu’il n’est pas au top de sa forme. Je ne sais pas… Je suis un peu surpris. Je suis déçu. »

« Ce n’est pas Cristiano Ronaldo mais… »

« Certes, il est là pour marquer un but hyper important contre Manchester City. Là encore, ce mardi, il en a marqué deux, dont un penalty. Mais j’ai envie qu’il se passe autre chose dans le jeu, j’ai envie que son jeu soit plus flamboyant, plus limpide, a réclamé le consultant. Certains me diront qu’il le fait déjà, mais pas suffisamment à mon goût. Je pense qu’il n’est pas prêt physiquement. Ce n’est pas Cristiano Ronaldo, on sait que ce ne sont pas les mêmes êtres humains, ils ne se préparent pas de la même façon. Mais je suis toujours en attente de quelque chose, que Lionel Messi me fasse crier devant ma télé. » Autre explication possible, le sextuple Ballon d’Or n’est peut-être pas encore à l’aise dans le collectif du PSG.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page