La Chaîne L'Equipe

PSG : Messi n’a pas brillé, Didier Roustan accuse ses coéquipiers

Titularisé aux côtés de Neymar et de Kylian Mbappé, Lionel Messi n’est pas parvenu à faire la différence à Bruges (1-1) mercredi en Ligue des Champions. Pour Didier Roustan, l’Argentin est en partie responsable, mais pas autant que ses coéquipiers du Paris Saint-Germain.

On attendait mieux, beaucoup mieux pour la première du trio offensif du Paris Saint-Germain. Si l’on excepte quelques éclairs, comme l’action décisive de Kylian Mbappé sur le but d’Ander Herrera, ou la barre touchée par Lionel Messi, les trois stars parisiennes n’ont pas été si menaçantes face à Bruges. L’attaquant argentin a pourtant essayé de décrocher pour mener le jeu. Mais d’après Didier Roustan, la passivité de ses coéquipiers ne peut pas lui permettre de briller.

« S’ils sont arrêtés quand il a le ballon… »

« Messi est arrivé, et ce n’est pas rien, avec quelques lacunes dans certains domaines, a reconnu le journaliste sur le plateau de la chaîne L’Equipe. Ce n’est pas le même Messi qu’il y a cinq ou six ans, ce n’est pas un joueur qui en élimine deux ou trois, ça c’est fini mais ça reste un grand joueur. Il l’a prouvé dans des matchs durs physiquement à la Copa América, hormis la finale où il était blessé aux ischios. »

« Mais il faudra faire en sorte de le mettre dans les meilleures dispositions, et dans d’autres conditions, pour qu’il puisse s’exprimer. Je suis loin de m’acharner sur Messi mais je trouve que c’est un peu du gâchis. Hormis sa reprise ratée, tout ce que fait Messi, c’est assez propre, mais il faut que les gars soient en mouvement autour de lui. S’ils sont arrêtés quand il a ballon, il y a un souci », a prévenu Didier Roustan, qui constate que les Parisiens se contentent de regarder l’ancien Barcelonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page