La Chaîne L'Equipe

PSG : Nabil Djellit réclame l’abolition du 4-2-4 de Tuchel

À cause de la probable absence de Kylian Mbappé lors du quart de finale de la Ligue des Champions du Paris Saint-Germain face à l’Atalanta, Thomas Tuchel va devoir changer ses plans.

Face à Bergame, le club de la capitale ambitionnera sûrement de jouer rapidement vers l’avant. Sachant que l’équipe de Gian Piero Gasperini presse haut ses adversaires, la stratégie du PSG devrait se porter sur un jeu de transitions. Dans lequel Mbappé aurait dû être une pièce maîtresse avec sa vitesse et son efficacité devant le but… Sauf que le champion du monde ne sera probablement pas opérationnel pour occuper une place de titulaire le 12 août prochain à Lisbonne, compte tenu de son entorse à la cheville droite… Autant dire que Tuchel va devoir changer son plan de base. Quitte à choisir un autre système que le 4-4-2 ? Le prochain match contre l’OL, vendredi en finale de la Coupe de la Ligue, servira de première réponse. Mais de toute façon, le PSG ferait mieux de repasser sur un 4-3-3 avant le retour de la C1, d’après les dires de Nabil Djellit.

« Le 4-2-4, quand l’altitude s’élève, c’est complètement suicidaire »

« Mbappé blessé, Tuchel doit-il changer de système dès Lyon ? Oui ! Avec ou sans Mbappé, mon avis est fait depuis longtemps. Pour moi, le 4-2-4, quand l’altitude s’élève, c’est complètement suicidaire. Ou alors il faut Wilfred Ndidi et Thomas Partey au milieu de terrain, et non pas Gueye et Paredes… Mbappé ou pas, à un moment donné, quand vous êtes mis en difficulté par des équipes de Ligue 1 sur l’intensité et l’agressivité, comme on l’a vu contre l’ASSE, en Europe, ce sera pire. Car les équipes sont beaucoup plus fortes, plus équilibrées, et évoluent avec des joueurs qui ont un volume plus important. Le 4-2-4, je n’ai jamais pensé que c’était la solution idoine. Un 4-3-3 ? Oui. Avec Thiago Silva et Kimpembe en charnière centrale, si possible. Après, ça n’arrivera pas, mais j’aimerais bien qu’on vire Kehrer à droite pour mettre Marquinhos dans une place de latéral, un poste qu’il a connu à la Roma. Kehrer n’a pas le niveau, je n’ai pas confiance en lui. Marquinhos, à n’importe quel poste, tu n’auras aucun problème avec lui. C’est juste ma sensibilité », a lâché le consultant de La Chaîne L’Équipe, qui demande à Tuchel de tout changer ou presque à deux semaines du plus grand rendez-vous de la saison, et alors que l’entraîneur allemand travaille sur ce système de jeu offensif depuis des mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer