La Chaîne L'EquipePSGTV

PSG : Trop de brésilien dans le vestiaire, Latour ne veut pas de Fabinho

La rumeur enfle depuis quelques jours. Fabinho, recruté à prix d’or par Liverpool à l’AS Monaco cet été, ne joue presque pas avec les Reds et le PSG serait déjà sur le coup. Mais ce n’est pas aussi simple.

Avec le départ de Thiago Motta cet été, le Paris-Saint-Germain n’a toujours pas remplacé l’ancien international italien au poste de sentinelle devant la défense. Et c’est tellement devenu un problème pour Thomas Tuchel, que les dirigeants parisiens seraient prêt à recruter un milieu de terrain défensif dès cet hiver. Et l’heureux élu serait Fabinho et Liverpool proposerait un prêt avec une option d’achat obligatoire à hauteur de 50 millions, le montant exact que les Reds avaient déboursé au club de la principauté.

« Il y a parfois eu des frictions qui peuvent naitre parce qu’il y a beaucoup de brésiliens. »

Interrogé sur le sujet dans l’Équipe d’Estelle, Bertand Latour est totalement contre le recrutement du joueur né au Brésil : « Il y a quand même beaucoup de risques et de facteurs qui poussent à ne pas vouloir recruter Fabinho. Le premier de ces risques c’est que si vous avez une option d’achat obligatoire à 50 millions, dans les comptes c’est sur l’année en cours, comme c’était le cas avec Mbappé. Vu les soucis du PSG avec le fairplay financier, tu rajoutes encore de l’argent au pot alors qu’ils doivent trouver 150 millions d’euros. Deuxième point, t’envoie également un mauvais message à Rabiot qui dans l’état actuel n’a toujours pas prolongé et avec Fabinho tu lui fais bien comprendre que tu lui as trouvé un successeur. Et le dernier élément est que c’est ça fait un brésilien de plus dans le vestiaire du PSG et la saison dernière il y a parfois eu des frictions qui peuvent naitre parce qu’il y a beaucoup de brésiliens, qu’ils jouent quasiment tous et que certains dans le vestiaire viennent à penser que la nationalité donne un certain crédit selon si vous êtes brésilien ou non et il faut faire attention à l’équilibre du vestiaire, » a prévenu le journaliste de RTL qui sait que cet équilibre peut tenir à peu de chose.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page