La Chaîne L'Equipe

TV : Canal+ lâche aussi la LFP, des clubs de L1 peuvent mourir

Depuis la nouvelle annonce de Canal+, qui prévoit de redonner ses Droits TV de la L1 à la Ligue de Football Professionnel, c’est la panique totale au sein du football français…

Les clubs de L1 n’avaient pas vraiment besoin de ça. Après la crise du Covid-19 et le fiasco Mediapro, les formations tricolores étaient déjà au bord du gouffre. Mais la dernière volonté de Canal+ pourrait bien pousser les clubs dans le trou. Comme Maxime Saada l’a confié mardi soir, la chaîne cryptée va redonner son lot de Droits TV à la LFP afin que Vincent Labrune puisse relancer un nouvel appel d’offres. Un véritable drame pour la L1, car avec ce retour en arrière incroyable, les Droits TV vont chuter d’une façon vertigineuse. Ce qui ne rassure pas Pierre Rondeau.

« Des clubs français pourraient faire faillite dans quelques mois »

« C’est la grande inquiétude ! On savait que les dirigeants espéraient 800 millions d’euros de Droits TV pour la L1, car c’est le seuil de rentabilité des clubs. À 800 ME, le foot français aurait été à l’équilibre, malgré la crise, les huis clos… On pouvait voir venir les choses. Mais en dessous de 800 ME, les clubs sont extrêmement inquiets. Si les Droits TV tombent à 500-600 ME, les salaires des joueurs vont baisser de moitié. Car les clubs ne pourront pas tenir… Je suis extrêmement inquiet par rapport à cette situation. Si ça continue comme ça, des clubs français pourraient faire faillite dans quelques mois. Après, Canal+ a raison de faire ça. Ils n’ont pas été respectés. En 2018, Canal a été méprisé face à Mediapro. Et maintenant, c’est presque une sorte de vengeance… La situation actuelle est historique et inédite. Personne ne sait ce qui va se passer. J’espère que la Ligue va revendre ses Droits TV en match par match, journée par journée, auprès des diffuseurs intéressés. Histoire que les grandes affiches, comme PSG-OL ou PSG-OM, soient très certainement diffusées. Mais pour le reste des matchs, pas sûr qu’un diffuseur achète les Droits. Si un appel d’offres est organisé, ce sera dans un mois ou plus… », a détaillé, sur La Chaîne L’Equipe, l’économiste du sport, qui sait que le pré-accord entre la LFP et l’UNFP pour obtenir une baisse des salaires des joueurs ne suffira à sortir les clubs de cette crise XXL…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page