La Chaîne L'Equipe

TV : Les salaires de Neymar et Payet, Dominique Sévérac approuve l’État

Alors que Mediapro met l’avenir des clubs français en danger, l’État se contentera de suivre la situation sans intervenir. Une position totalement approuvée par Dominique Sévérac.

Face à la catastrophe provoquée par Mediapro, la Ligue de Football Professionnel devra se débrouiller seule. Il faut dire que l’instance est responsable de son accord avec le principal diffuseur de la Ligue 1 et de la Ligue 2, qui refuse de payer son deuxième versement afin de négocier une baisse des droits TV. Autant dire que la situation est périlleuse pour le football français, d’où le regard attentif de l’Élysée sur ce dossier. En revanche, le gouvernement a fait savoir dans les colonnes du Monde qu’il n’interviendrait pas. Une décision logique selon Dominique Sévérac, qui voit mal comment l’État pourrait justifier une initiative.

La France a d’autres priorités

« L’histoire n’est pas finie, il y a une médiation entre Mediapro et la Ligue. Donc intervenir maintenant alors que l’on ne connaît pas le dénouement, que Mediapro et la Ligue sont en train de marchander, ça me paraîtrait bizarre, a commenté le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe. Et puis de quoi on parle en fait ? On parle d’une intervention de l’Élysée, d’Emmanuel Macron, le Président de la République, en pleine crise sanitaire pour essayer de savoir si à la fin du mois on va payer les salaires de Dimitri Payet et de Neymar ? Vous êtes sérieux ? Vous ne pensez pas que la France a d’autres choses à faire ? » Les footballeurs et leurs salaires, il est vrai que le sujet peut vite déboucher sur une polémique.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page