Le Parisien

EdF : La France et Mbappé arnaqués, Tony Charpon crie au scandale

L’équipe de France a remporté son choc face à l’Allemagne (1-0) ce mardi soir à Munich. Un but contre son camp de Mats Hummels aura fait le bonheur des Bleus.

Les champions du monde ont fait un grand pas vers la qualification pour les huitièmes de finale de l’Euro 2020 en battant l’Allemagne ce mardi soir. Si les hommes de Didier Deschamps auront fait le travail en sécurisant le score de 1 but à 0, ils auraient aussi pu gagner plus largement. En effet, un penalty a notamment été oublié en faveur de Kylian Mbappé, qui avait pris le meilleur sur Mats Hummels. Une action qui a énervé Tony Chapron.

“Très clairement, la VAR est une énorme arnaque”

Lors d’un entretien accordé au Parisien, le consultant a donné son avis sur ce fait de jeu. “Le penalty refusé à Mbappé. Pour moi, il est évident. Quelques heures après le match, j’ai appelé un ami arbitre international qui m’a dit : Moi aussi, je l’aurais sifflé en revoyant les images. Et, là, on touche un point crucial de la médiocrité de l’arbitre : tout le monde sait que Mbappé, quand il part au but face au gardien, possède neuf chances sur dix de marquer. Quel est alors son intérêt de tomber ? En plus, ce n’est pas lui qui va tirer les penalties. Lui, il veut améliorer ses statistiques et marquer. Pas offrir un penalty. Une fois qu’on a cela en tête comme un arbitre de haut niveau, on doit, a minima, regarder les images. Très clairement, la VAR est une énorme arnaque. En France, on est très calme après ce match parce que les Bleus ont gagné. Imaginez simplement qu’ils aient perdu ou fait match nul. Avec toutes ces erreurs, cela aurait été un tollé mérité”, a notamment indiqué Tony Chapron, dégoûté par la décision prise par l’arbitre de France-Allemagne.

toto

2 commentaires

  1. Chapron avant de tacler un joueur disait exactement le contraire ! Comme dans la police sa hiérarchie était ” cool ” ! aujourd’hui il n’est plus arbitre et dit le contraire ! Ce sans couille devait parler avant , pas aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page