Le ParisienPSG

PSG : A peine recruté, déjà taillé, Paredes a les oreilles qui sifflent à Paris !

Unique renfort du Paris Saint-Germais lors du mercato d’hiver, au grand désespoir des supporters du PSG, Leandro Paredes a clairement la confiance de Thomas Tuchel, l’entraîneur allemand du Paris SG n’hésitant pas à le faire jouer très régulièrement depuis qu’il a quitté le Zénith Saint-Péterbourg pour s’engager avec le club français. Mais forcément, il y avait tellement d’attente autour d’un milieu de terrain, que les critiques n’ont pas tardé à fuser contre Leandro Paredes.

Et ce lundi, au lendemain de la victoire du Paris Saint-Germain, Paredes prend une bonne charge dans Le Parisien. « Arrivé fin janvier pour 40 millions d’euros (+5 millions de bonus), l’international argentin était positionné en sentinelle dans l’entrejeu par Thomas Tuchel. À 3 avec Julian Draxler à sa droite et Juan Bernat à sa gauche. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a très peu, voire quasiment pas apporté offensivement. Très peu de prise de risques, beaucoup de passes latérales ou vers l’arrière et un mal fou à se libérer (…) Il a fait le minimum et il s’est même rendu coupable de pertes de balle dangereuses, comme à la 58e quand M’Vila lui a chipé le ballon. Dans le rôle où régnait en maître Thiago Motta, celui qui a récupéré « son » numéro 8 fin janvier devra trouver ses marques. Il a la réputation de dicter le tempo de son équipe. Pour l’instant, il s’est beaucoup caché », écrit le quotidien francilien, sans pitié avec Leandro Paredes.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page