Le Parisien

PSG : Di Maria au milieu ? Luis Fernandez préfère Rafinha

Souvent en quête de milieux de terrain sur le marché des transferts, le Paris Saint-Germain a désormais l’embarras du choix, et peut-être même trop, dans ce secteur de jeu.

Lors d’une première partie de saison chamboulée par le Covid-19, les blessures ou les suspensions, Thomas Tuchel n’a pas vraiment réussi à installer une équipe-type au sein du club de la capitale. Dans l’entrejeu, l’entraîneur allemand a tout essayé dans des systèmes à deux ou à trois. Si bien que le PSG a évolué avec 17 associations différentes au milieu en 19 matchs cette saison. Si Herrera et Gueye sont les joueurs les plus utilisés, Verratti, Paredes, Danilo, Rafinha ou Marquinhos sont aussi légitimes. Et pour Luis Fernandez, Tuchel doit aligner un trio assez technique au milieu.

« J’adore Rafinha »

« J’ai toujours prôné le jeu avec une sentinelle du type Thiago Motta ou Mikel Arteta. Cela permet de ressortir le ballon proprement et de casser les lignes pour repartir vers l’avant. C’est la discipline et la technique d’un Motta qu’il faut retrouver. Marco Verratti peut endosser ce rôle-là avec Paredes à ses côtés. Les deux peuvent permuter et assurer un bon niveau de récupération et d’animation, comme ils l’ont démontré contre Manchester où ils avaient chassé un peu plus haut, les deux étant relayeurs. Pour compléter le trio, j’alignerais Rafinha. C’est un joueur intelligent, technique et agressif. J’adore Rafinha », a lancé, sur Le Parisien, l’ancien entraîneur du PSG, qui estime donc que Di Maria n’a pas sa place dans l’entrejeu. Mis de coté en attaque, l’international argentin a pourtant réalisé une belle entrée au milieu contre Istanbul en Ligue des Champions mercredi, avec deux passes décisives pour Neymar et Mbappé. Pas encore suffisant pour bousculer la hiérarchie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page