Le Parisien

PSG : L’OL a maîtrisé Man City, alors pourquoi pas Paris ?

Vainqueur de ses doubles confrontations contre le FC Barcelone et le Bayern Munich, le Paris Saint-Germain a désormais rendez-vous avec Manchester City en demi-finales de la Ligue des Champions. Rien d’insurmontable selon plusieurs observateurs parisiens.

Alors que Manchester City était présenté comme l’une des équipes les plus compétitives, le Paris Saint-Germain ferait presque figure de favori dans leur demi-finale à venir. Il faut dire que les Parisiens ont frappé fort en sortant le FC Barcelone et surtout l’ogre bavarois. De plus, on sait que la machine de Pep Guardiola a tendance à s’enrayer contre les pensionnaires de Ligue 1. Rappelons par exemple que l’Olympique Lyonnais a dominé les Citizens à plusieurs reprises, notamment lors du Final 8 l’été dernier (3-1).

Du coup, Laurent Fournier ne voit pas pourquoi le PSG ne passerait pas. « On savait que les joueurs avaient du talent mais on a vu l’envie de jouer ensemble, les uns pour les autres, a commenté l’ancien joueur et entraîneur du club francilien, contacté par Le Parisien. Moi, je préfère que ce soit City. Je pense que le PSG sera dans un rôle d’outsider, obligé de se surpasser, de monter d’un cran le niveau d’exigence. Lyon est allé gagner à City il y a quelques années, il ne faut pas avoir peur. »

« C’est moins fort que le Bayern »

D’autant que Manchester City a le profil de la victime idéale selon Eric Rabesandratana. « Paris a les armes pour battre City. La dynamique est bonne après le Barça et le Bayern. Du côté de City, ça tourne pas mal aussi, mais pour moi c’est moins fort que le Bayern, a comparé le consultant. Ce qui ne veut pas dire que la tâche sera facile. La possession de Manchester City ? A la limite, c’est avantageux. Contre Barcelone et Munich, le PSG s’est permis de laisser le ballon à l’adversaire. » A moins que les Parisiens n’aient pas vraiment eu le choix.

toto

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page