Le Parisien

PSG : Navas ou Donnarumma, Jérôme Alonzo craint le pire

Alors que Gianluigi Donnarumma a fait sa première apparition dans le groupe du PSG face à Brest vendredi (4-2), la concurrence avec Keylor Navas va vite poser des problèmes à Mauricio Pochettino.

Le club de la capitale française va rapidement être confronté à un problème de riche. Si des joueurs comme Lionel Messi ou Neymar vont forcément récupérer une place de titulaire quand ils seront à 100 % de leurs moyens, la donne sera peut-être différente pour Gianluigi Donnarumma. Arrivé libre en provenance du Milan AC, le champion d’Europe va devoir faire avec la concurrence de Keylor Navas, celui qui a éteint tous les débats autour du gardien de but au PSG ces dernières saisons. Mais sachant que l’Italien et le Costaricien vont tous les deux vouloir le plus de temps de jeu, la pression va vite monter autour de Pochettino. C’est donc pour cette raison que Jérôme Alonzo propose trois solutions au coach argentin.

« C’est un cadeau explosif »

« Il n’y avait aucune raison de sanctionner Navas. Pochettino a trois choix. Soit il décide au jour le jour. Dans ce cas, le gardien peut sortir de l’équipe à la moindre erreur, c’est dangereux. La deuxième option, c’est de trancher tout de suite. Mais là encore, ce serait injuste pour les deux, car Donnarumma n’a pas eu le temps d’être mauvais et Navas reste sur deux saisons fantastiques. Enfin, la troisième serait de donner à manger aux deux, en alternant, l’un le championnat, l’autre la Ligue des champions. Pochettino a hérité d’un cadeau magnifique avec Donnarumma, mais c’est un cadeau explosif », explique, dans Le Parisien, l’ancien gardien du PSG, qui sait que le mauvais début de saison de Navas va plaider en la faveur d’un Donnarumma en pleine confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page