Le Parisien

PSG : Ramos ou Kimpembe, Eric Rabesandratana donne sa préférence

Le Paris Saint-Germain reçoit Nice ce mercredi soir en Ligue 1. Sergio Ramos est laissé au repos par Mauricio Pochettino.

Le PSG affronte Nice au Parc des Princes ce mercredi soir pour le compte de la 16ème journée de Ligue 1. Un match attendu par les observateurs entre deux équipes de qualité. Pour cette rencontre, Mauricio Pochettino ne pourra pas compter sur certains joueurs importants, comme Neymar Jr, Juan Bernat ou encore Sergio Ramos. Le dernier cité n’est pas blessé mais laissé au repos avant la rencontre de ce week-end à Lens. Contre Saint-Etienne le week-end dernier, Sergio Ramos avait impressionné par son calme et sa sérénité. Dans les prochaines semaines, sa concurrence avec Presnel Kimpembe devrait d’ailleurs faire parler. Pour Eric Rabesandratana, l’ancien du Real Madrid apporte plus de garanties pour le moment.

Eric Rabesandratana adore la science du jeu de Sergio Ramos

Lors d’un entretien accordé au Parisien, le consultant a donné son avis sur cette concurrence en défense centrale. “Dans l’agressivité, ils se donnent tous les deux et le duel va souvent pencher de leur côté. Mais Kimpembe doit encore progresser dans le timing de ses interventions alors que Ramos maîtrise son sujet et dégage plus de sérénité. Il a joué des années au Real Madrid, un très grand d’Europe qui avait un niveau bien supérieur à Paris avant. Il n’y a qu’à voir la sérénité qu’il dégage. Comme par hasard avec lui, tes milieux récupèrent mieux les ballons (…). Même s’il le fait beaucoup mieux maintenant, Presnel a besoin de trois ou quatre touches de balle dans la relance, quand Ramos en fait une ou deux. J’ai vu que sur les 101 passes qu’il a tentées, Ramos en a réussi 95 à Saint-Etienne. Ça te donne la note. Le défenseur est le premier attaquant, la relance est super importante et Ramos le fait très bien”, a notamment indiqué Eric Rabesandratana, qui donne un avantage à Sergio Ramos pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page