Ligue 1Presse

Age mental et mouton à cinq pattes, le gâchis Ben Arfa expliqué

Toujours sans club alors que la saison bat son plein, Hatem Ben Arfa est encore une fois parti pour connaître un trou d’air dans son CV.

Une situation toujours difficile à comprendre pour ceux qui connaissent le talent indiscutable du gaucher, souvent considéré par ses pairs comme l’un des joueurs les plus doués de sa génération. Mais après une saison de relance correcte mais sans plus à Rennes, le natif de Clamart se retrouve une nouvelle fois à zoner près de Paris et à faire des « Five » avec ses potes. Cela n’étonne pas plus que cela son ancien agent Frédéric Guerra, pour qui l’entourage de Ben Arfa lui plombe totalement sa carrière, et il ne le comprend pas.

« Il est mal conseillé. Hatem recherche systématiquement le moutin à cinq pattes : le bon contrat, le beau jeu, la garantie d’être au centre du projet sportif, etc… Il avait du crédit mais il en a perdu un peu plus chaque année, au point qu’il est épuisé aujourd’hui. Le milieu du foot est tout petit, les gens se parlent. A l’arrivée, quel gâchis! Tout le monde le pense, sauf Hatem, qui ne s’en rendra peut-être jamais compte car, dans sa tête, il aura toujours 18 ans », a pesté celui qui fut son agent lors de sa période lyonnaise, dans les colonnes de France Football.

Bouton retour en haut de la page
Fermer