Ligue 1

Alain Giresse annonce la possible fin des Girondins de Bordeaux

Les Girondins de Bordeaux se trouvent dans une situation extrêmement délicate avec une bien morne 19e position au classement à la 21e journée de Ligue 1.

Les Girondins de Bordeaux traversent actuellement une véritable crise, tant sur le plan sportif que constitutionnelle. Ce samedi, lors de la 21e journée, c’est une véritable humiliation encaissée par les hommes de Vladimir Petkovic. En effet, vite réduit à dix, le navire marine et blanc a côtoyé les bas-fonds en se faisant atomisé par le Stade Rennais sur le score fleuve de 6-0. De quoi plomber davantage un club historique de notre Ligue 1 en totale perdition.

Une situation qui inquiète forcément Alain Giresse, légende du club au scapulaire. À l’image d’un Saint-Etienne, Bordeaux se rapproche doucement mais sûrement d’une relégation, même s’il reste encore du temps pour remonter au classement. La Ligue 2, c’est une idée qui prend en tout cas de la consistance dans l’esprit de l’ancien artilleur, comme celui-ci l’a indiqué dans les colonnes du journal L’Equipe ce jour. Pire que cela, le meilleur buteur et le joueur le plus capé de l’Histoire des Girondins, possède une inquiétude bien ancrée.: étant donné les résultats sportifs et le contexte délétère qui existe autour du club, Giresse anticipe possiblement une fin définitif pour le club bordelais en pleine déliquescence.

« Une descente en Ligue 2 ? Je ne l’avais pas imaginée ces dernières saisons mais aujourd’hui, il faut faire face à la réalité. On est dans une situation dangereuse. Et ce qui m’inquiète, c’est la façon dont les gens qui étaient là avant ont détourné le lien populaire. Moi, j’ai connu une rétrogradation administrative (en 1991, NDLR) et le soutien avait été tel que le club avait pu rebondir rapidement. Là, à part avec les Ultramarines qui ont toujours été là, je ne sais pas comment ça se passerait. Ça ne serait pas qu’une descente en L2 mais peut-être la fin du club. On est sur des charbons ardents“, a déclaré Alain Giresse dans L’Équipe, celui-ci se montrant particulièrement alarmiste. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page