La Chaîne L'EquipeLigue 1

ASM : Monaco doit avoir honte, Yoann Riou se lâche

Samedi, lors du match de la peur, l’AS Monaco a dominé Amiens dans un Stade Louis-II soulagé (2-0).

Grâce à ce succès, le premier depuis le 15 mars dernier et la victoire à Lille, le club de la Principauté a pratiquement sauvé sa peau en Ligue 1. Passé devant son adversaire et désormais seizième du championnat, l’ASM compte trois points d’avance sur le barragiste caennais et une meilleure différence de buts à une journée de la fin. Autant dire que Monaco a d’ores et déjà validé son maintien. Malgré tout, les hommes du Rocher n’ont pas de quoi se pavaner en cette fin de saison, comme l’explique Yoann Riou.

« Une faute professionnelle »

« Monaco a été encore bien poussif… Et le premier but de Falcao aurait pu être refusé avec la VAR. Ils restaient sur sept matchs sans victoire, avec quatre défaites. Et là, malgré le fait qu’ils ont fait un super mercato en janvier, ça reste une saison catastrophique. Ils frôlent la correctionnelle. Tu ne peux pas faire un moment à la bourse, puis faire venir plein de joueurs, en sortir d’autres… C’était une faute professionnelle. On était quasiment dans une catastrophe industrielle et sportive… », a lancé, dans L’Equipe du Soir, le journaliste, qui pense que l’ASM est allée trop loin dans son projet de trading. Ce qui a bien failli coûter l’avenir du club, seulement deux ans après le titre de champion de France…

Bouton retour en haut de la page
Fermer