Ligue 1

Chants homophobes : Un joueur va faire tousser la LFP !

Samedi soir, le match Brest-Reims a été interrompu quelques minutes, après que des supporters bretons aient entonné un chant entendu dans tous les stades de Ligue 1 et de la Ligue à savoir le célèbre « La Ligue, la Ligue on t’encule ». Pour l’arbitre de cette rencontre, cette chanson est clairement homophobe et il y avait donc lieu d’alerter le délégué de la LFP, lequel a fait passer le message via la sono du stade qu’au prochain chant de ce type le match serait interrompu.

Après la rencontre, Mathias Autret a évoqué cette situation, et s’est étonné de la manière dont les autorités veulent régler tout cela. « Je ne suis pas convaincu que ce soit la bonne solution. S’ils arrêtent des matches pour cela, ils vont arrêter des matches chaque week-end. Ils font comme ils veulent, je n’y attache pas d’importance. Rendre les tribunes moins grossières ? Ils n’y arriveront pas. On va empêcher des gens de chanter ? C’est impossible. Après, s’ils veulent arrêter le match, très bien, ils ont peut-être raison de le faire, je n’en sais rien, mais je ne suis pas convaincu que cela marche. Ils peuvent chanter autre chose, mais à mon avis si ça les embête ils vont continuer. Faites ça au Vélodrome, je ne suis pas sûr qu’ils vont arrêter le match sinon ils vont continuer, surtout si le score n’est pas favorable. Moi je ne peux pas empêcher le kop de chanter ce qu’il veut, s’il pouvait éviter les grossièretés, notamment pour les enfants qui sont là ce serait top, mais on ne changera pas les choses comme cela », a prévenu le joueur du Stade Brestois.

Bouton retour en haut de la page
Fermer