La Chaîne L'EquipeLigue 1OLOM

L1 : Bernard Lions explique le problème des coachs français

Ces derniers jours, et surtout depuis l’éviction de Claude Puel à Leicester, le débat sur les entraîneurs français est à la mode.

« Je ne vois pas pourquoi les entraîneurs français seraient moins bons que les autres. C’est à vous les médias de nous aider. Ça permettra peut-être aussi de mieux nous vendre à l’extérieur. Si déjà, on n’est pas prophète en son pays, c’est un peu compliqué. Je pense à Bruno Genesio à Lyon, par exemple. Il fait un travail formidable. C’est incroyable de voir qu’il peut être sur la sellette ». Cette semaine, Rudi Garcia a tenu à défendre le corporatisme des entraîneurs français. Décriés par les suiveurs de la Ligue 1 et boudés par les grands clubs européens, les coachs tricolores ont un gros point faible, d’après Bernard Lions.

C’est un problème de réseau

« Les deux compétitions majeures au monde, la Ligue des Champions et la Coupe du Monde, ont été gagnées par deux entraîneurs français. Donc les deux meilleurs coachs au monde sont français. Après, je ne suis pas d’accord avec Garcia, qui rejette la faute sur les médias. Pour Genesio, ce ne sont pas les médias qui lui tirent dessus, mais les supporters. Donc il est hors-sujet là. Ensuite, le constat, c’est que les entraîneurs français ne sont pas bankables à l’étranger. Car les grands clubs fonctionnent avec un réseau très fermé. Et en France, on ne sait pas faire ce réseau… », a expliqué, sur La Chaine L’Equipe, le journaliste, qui ne comprend pas pourquoi un entraîneur comme Laurent Blanc est toujours au chômage…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page