Ligue 1

L1 : De grands gardiens maladroits, Elie Baup est dégoûté

Comme d’autres championnats à l’étranger, la Ligue 1 privilégie désormais les gardiens de grande taille, quitte à parfois négliger des aspects techniques. Cette tendance agace l’ancien portier Elie Baup, qui constate que la France a perdu son identité chez les derniers remparts.

Si le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a encore l’embarras du choix à ce poste, le niveau des gardiens en France continue de faire parler. Certains observateurs constatent que les portiers de Ligue 1 ne sont plus aussi performants qu’auparavant. Et la raison pourrait bien venir de la formation et des décisions prises par les clubs dans les catégories de jeunes. En effet, les éducateurs ont visiblement tendance à cibler des portiers de grande taille.

Ce n’est pas un hasard si la taille moyenne des gardiens de Ligue 1 est passée de 1,84m à 1,90m par rapport à l’exercice 2021-2022, soit il y a 20 ans. Cette tendance, qui semble rejoindre les critères privilégiés dans d’autres championnats, agace le consultant Elie Baup. Notamment à cause de la négligence de l’aspect technique et de l’identité française. « Si tu ne fais pas 1,90m ou 1,95m, tu ne peux plus être gardien. Ce n’est pas normal, a critiqué l’ancien portier contacté par Eurosport. Les aptitudes sont toujours les mêmes : des parades comme les gardiens allemands avec des fermetures d’angles et des genoux au sol. »

« Aujourd’hui, les gardiens se contentent de repousser les ballons, a regretté le technicien. La technique de main est différente. On s’est fondu dans un modèle général qui est venu d’Allemagne ou d’Angleterre et on a perdu notre identité française. » Autre tendance à la mode depuis quelques années, la consigne généralisée de maîtriser le jeu aux pieds à la Manuel Neuer. D’où les erreurs grossières qui arrivent inévitablement dans la saison. Ce que le Paris Saint-Germain et son gardien Gianluigi Donnarumma pourront confirmer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page