Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.

Advertisement
Categories: Ligue 1

L1 : Jonatan MacHardy réclame des entraîneurs nouveaux en 2020

En cette nouvelle année 2020, les voeux des uns et des autres tombent. Mais que faut-il souhaiter de beau à notre football français et à notre chère Ligue 1 pour ce nouveau départ ?

Plus de suspense, plus de spectacle, plus de buts… Plus de tout au final. Si le Paris Saint-Germain s’inscrit chaque saison comme un candidat crédible à la Ligue des Champions, les autres formations de la L1 peinent à briller. Puisque la non-présence de clubs français en phase finale de l’Europa League atteste une certaine forme de régression, alors que la France est le pays des champions du monde. Pour Jonatan MacHardy, le problème du football tricolore n’est pas que passager, il est bien plus profond.

Advertisement

« La mentalité actuelle sclérose le foot français »

« Le problème de la L1, ce sont les entraîneurs… En France, ils n’ont pas comme philosophie de faire jouer leur équipe à fond pendant 90 minutes. Au niveau du style de jeu, les coachs sont frileux. Ils ont peur de cramer leurs joueurs. En France, on a ce vieux mythe selon lequel les joueurs ne peuvent pas jouer tous les trois jours, car sinon, ils se blessent. Donc jouer tous les trois jours avec plus de courses à haute intensité, les entraîneurs feraient des syncopes. Ce qui serait nécessaire pour le bien du foot français, ce serait que des entraîneurs, étrangers ou français, avec des idées neuves, prennent un peu le pas sur les coachs habituels. Cela commence à être un peu le cas. Galtier est le dernier exemple. Au LOSC, il a mis une équipe en place avec beaucoup d’intensité sur l’ensemble d’une saison. L’entraîneur doit choisir le préparateur physique, mais il doit aussi utiliser son pouvoir pour faire progresser les infrastructures de son club. Le rôle de l’entraîneur est important, et la mentalité actuelle sclérose le foot français… », a lancé le consultant de RMC, qui espère que la L1 accueillera bientôt de nouveaux entraîneurs comme l’OM l’avait fait avec Marcelo Bielsa en 2014.

Advertisement

Article récent

OM : Quel mercato, même Eric Di Méco s’emballe

Lors de la présentation officielle de Luis Enrique, la direction sportive de l’Olympique de Marseille en a profité pour faire…

8 heures ago

PSG : Ancelotti plus grand coach de l’histoire, Daniel Riolo est dépité

Alors que le Paris Saint-Germain fête ses 50 ans en 2020, un vote historique a été effectué ces derniers mois…

9 heures ago

EdF : Choqué par Le Graët, Evra veut Wenger à la FFF !

Mi-septembre après l’embrouille entre Neymar et Alvaro Gonzalez lors du Classique de la Ligue 1 entre le PSG et l’OM,…

10 heures ago

OL : Aulas dans le love, Edward Jay a pris la foudre

Alors que les résultats de ce début de saison sont très décevants pour un club qui vise le podium de…

11 heures ago

ASSE : Wesley Fofana à Leicester, Gilles Favard pose une question

Lors de la défaite de l’AS Saint-Etienne contre le Stade Rennais en Ligue 1 le week-end dernier (0-3), Wesley Fofana…

12 heures ago

OM : Luis Enrique pour 12 ME, Pierre Ménès ne comprend toujours pas

Après un début de mercato à la diète, l’Olympique de Marseille a fini par poser 12 millions d’euros sur la…

13 heures ago