ASSELigue 1Réseaux Sociaux

L1 : La VAR, il va falloir en parler sérieusement

Chaque week-end, l’assistance vidéo à l’arbitrage fait couler beaucoup d’encre au sein de la Ligue 1.

La cinquième journée de championnat n’a pas dérogé à la règle, devenue récurrente depuis l’introduction de la VAR durant l’été 2018. Suite au cafouillage à Brest samedi (0-0), lors duquel Clément Turpin a refusé un but à Raphinha pour Rennes après huit minutes de tergiversations, l’arbitrage vidéo a refait des siennes dimanche. Lors du match nul entre Saint-Etienne et Toulouse (2-2), la VAR a effectivement été la grande animatrice de l’après-midi, avec un penalty oublié sur Cabaye (52e), un hors-jeu litigieux de Koulouris (69e) et deux buts refusés à Beric (87e, 92e). Après cette rencontre, tous les suiveurs ont critiqué l’utilisation faite de la vidéo par Jérémy Stinat. Martin Mosnier en tête.

« Ça devient complètement insupportable »

« Le VAR, ça partait d’une bonne idée et ça devient complètement insupportable. Je pense aux supporters dans les tribunes à Brest et Saint-Etienne. C’est invivable. Comment les arbitres peuvent-ils se justifier ? Et leur mutisme rend tout cela plus infernal encore », a lâché, sur les réseaux sociaux, le journaliste d’Eurosport, qui aimerait donc que la LFP fasse machine arrière avec la VAR, comme beaucoup de monde. Sauf que cela paraît impossible désormais…

Bouton retour en haut de la page
Fermer