Ligue 1Vincent Duluc

L1 : Pas de match le 5 mai, Vincent Duluc n’est pas d’accord

En ce dimanche 5 mai, de nombreux matchs se déroulent en Ligue 1, et cela fait polémique du côté de la Corse, mais pas seulement.

Le collectif du 5 mai, qui regroupe les familles et les proches des victimes du drame de Furiani, demande régulièrement à ce que l’ensemble de la France s’arrête de jouer au football ce jour-là, y compris les amateurs et les jeunes. Un accord a été trouvé entre la fédération et la ligue d’un côté, et le collectif, afin de remettre les matchs le 5 mai quand celui-ci tombe un samedi. Mais cela n’est pas suffisant pour les représentants corses, qui demandent toujours à ce qu’aucun ballon ne roule en France à cette date-là. Une requête que Vincent Duluc ne comprend pas, la plume de L’Equipe estimant que jouer en football était aussi une forme d’hommage aux victimes de la tragédie.

« Il est essentiel de ne jamais oublier, de respecter les morts et les blessés de Furiani, et de rendre hommage. Mais on peut rendre hommage et saluer la mémoire des victimes du 5 mai en jouant, comme le fait Liverpool les semaines anniversaires du drame d’Hillsborough », explique ainsi Vincent Duluc, qui n’approuve pas le fait d’arrêter totalement le football ce jour-là. La Ligue et la Fédération non plus, l’instance se rangeant derrière l’accord trouvé avec le collectif et en vigueur désormais pour les prochaines années.  

Bouton retour en haut de la page
Fermer