Ligue 1

Nice : Pour Nordine Ali Said, Amavi a trouvé un coach à son niveau

Très peu utilisé par Jorge Sampaoli à l’Olympique de Marseille, Jordan Amavi a été prêté à l’OGC Nice jusqu’à la fin de la saison avec une option d’achat. Une bonne nouvelle pour le latéral gauche, approuve le journaliste Nordine Ali Said, persuadé que le Niçois comprendra mieux les consignes de l’entraîneur Christophe Galtier.

Malgré sa prolongation de contrat jusqu’en 2025 en mai dernier, Jordan Amavi s’est retrouvé dans une impasse à l’Olympique de Marseille. Le latéral gauche s’est vite rendu compte qu’il n’entrait pas dans les plans de Jorge Sampaoli, qui ne lui a accordé que quatre apparitions toutes compétitions confondues en première partie de saison. Apparemment, ses performances n’ont pas donné satisfaction dans le système si particulier de l’Argentin.

Du coup, le journaliste Nordine Ali Said estime que Jordan Amavi s’adaptera beaucoup plus facilement aux consignes de son nouveau coach Christophe Galtier. « Jordan Amavi va se relancer, a commenté le chroniqueur du Winamax FC. C’est magnifique pour lui parce qu’il va intégrer un club qui est dans le top 3 de Ligue 1 actuellement. Il ne jouait pas du tout à l’Olympique de Marseille. Je parle aussi de relance parce que c’est l’aspect de son jeu qui ne lui permettait pas de passer notamment devant Luan Peres dans cet axe gauche de la défense. »

« Il avait du mal à trouver les bons axes de passe vers les milieux de terrain. Il avait aussi des problèmes de placement, a ajouté le spécialiste de l’OM. Et par rapport à ce que demande Christophe Galtier dans son 4-4-2, je trouve que le jeu de Galtier est assez simpliste. Je ne dis pas ça de manière péjorative. Mais le fait d’assimiler le 4-4-2 de Galtier, je pense que c’est plus facile que d’assimiler ce que demande Jorge Sampaoli. Donc pour Amavi et pour Nice, c’est une relance parfaite. » D’autant que Jordan Amavi devra désormais se battre pour sa place contre Melvin Bard, un concurrent a priori moins coriace que Luan Peres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page