Ligue 1

OM : Les joueurs en danger en cas d’égalisation à Nice

A l’heure où les projecteurs sont braqués comme jamais sur le championnat de France, c’est une terrible image qui a été montrée ce dimanche soir lors du match entre Nice et l’OM. Les jets de projectiles, les embrouilles entre joueurs, les supporters qui envahissent le terrain, le staff qui veut en découdre, rien ne s’est passé comme cela devrait être sur un terrain de football. Si le président Jean-Pierre Rivère n’a clairement pas pris la mesure des débordements en affirmant que l’OM aurait du accepter de reprendre sans broncher, la version est bien évidemment très différente dans le camp marseillais. Chef de la communication, Jacques Cardoze est intervenu sur RMC pour donner son avis. Et pour le dirigeant marseillais, les conditions pour reprendre n’étaient pas réunies, contrairement à ce qu’affirme l’OGC Nice. 

« La sécurité n’était pas garantie. On a revu les images toute la journée. Il n’y a pas de filet de sécurité, il y a énormément de bouteilles qui ont été envoyés durant toute la rencontre. Nice n’a pas été capable d’assurer la sécurité de nos joueurs. Que se serait-il passé si on avait repris le match dans une ambiance électrique ? S’il y avait eu un penalty litigieux ? Une action litigieuse ? Une égalisation marseillaise litigieuse ? », a expliqué Jacques Cardoze, qui sait que se joue désormais une autre bataille, juridique mais aussi un peu médiatique, autour des futures décisions que va devoir prendre la commission de discipline de la LFP par rapport à ce match qui n’a jamais repris. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page