Ligue 1

Polémique : Un président de Ligue 1 accusé d’agressions sexuelles !

Voilà une affaire dont la Ligue 1 se serait bien passée. Le président du club d’Angers, Saïd Chabane, est en effet accusé d’agressions sexuelles.

C’est une petite bombe qui secoue le championnat de France ce mercredi. Saïd Chabane, président d’Angers, a vu une plainte pour agressions sexuelles être déposée contre lui par une jeune femme travaillant au club. Selon cette salariée, l’homme fort du SCO se serait collé à elle et lui aurait « touché les fesses, les parties intimes et les seins sans son consentement ».

Angers répond à la polémique

Une enquête a été ouverte. A noter que deux autres victimes auraient indiqué avoir subi le même traitement de la part de Saïd Chabane. Le Parquet d’Angers a confirmé qu’une enquête a bien été ouverte selon Foot01. Par le biais d’un communiqué, Angers a indiqué :

“La direction d’Angers SCO confirme que le président Saïd Chabane s’est rendu mercredi 5 février dans les locaux des services de police d’Angers, en réponse à une convocation reçue fin janvier. Conformément aux règles du code de procédure, il est actuellement entendu sous le régime de la garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte par le procureur d’Angers à la suite de la plainte d’une salariée du club. Saïd Chabane conteste formellement toutes les allégations portées contre lui et apportera à la Justice tous les éléments permettant de rétablir la vérité et de préserver son honneur. Déterminé à voir reconnaître son innocence, il est confiant dans l’issue de l’enquête à laquelle il coopère totalement. Si la direction du club regrette des fuites d’informations parcellaires et orientées (qui sont parues dans la presse en violation du secret de l’enquête et du respect de la présomption d’innocence), les équipes et les joueurs restent totalement mobilisés dans l’atteinte des objectifs du SCO.”

Les prochaines heures devraient en dire plus sur cette sombre affaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page