Ligue 1

Reims : Newcastle pousse, Julien Laurens supplie Ekitike

Révélation du Stade de Reims cette saison, Hugo Ekitike se retrouve déjà sur les tablettes de Newcastle. Mais pour le journaliste Julien Laurens, fan du Rémois, le jeune attaquant ne doit surtout pas rejoindre les Magpies cet hiver.

C’est incontestablement la plus grande satisfaction de Reims cette saison. Méconnu au début de l’exercice, Hugo Ekitike n’a eu besoin que de quelques rencontres pour devenir le fer de lance de l’attaque rémoise. L’avant-centre de 19 ans compte déjà 8 buts et 3 passes décisives en Ligue 1. Des statistiques qui font de lui une cible sur le marché des transferts. En effet, Newcastle vient de proposer 35 millions d’euros pour le recruter. Une offre refusée, pour le plus grand soulagement de Julien Laurens.

« Je l’estime énormément, et pas seulement parce qu’il marque des buts, a encensé le journaliste pour compte Twitter anglais de la L1. C’est sa première saison, il n’a pas besoin de trop réfléchir, il ne ressent pas la pression. Mais on peut voir son incroyable talent, sa connaissance du but, comme par exemple sur son but à Marseille dans un environnement si difficile, il est plein de sang-froid. Je pense qu’il deviendra un attaquant fantastique. Mais il faut qu’il reste plus longtemps. Il n’y a pas urgence. Et je ne suis pas persuadé que Newcastle soit un bon choix de carrière. »

« Je ne pense pas qu’il ait terminé son parcours à Reims ni en Ligue 1. Regardez Kylian Mbappé. Je pense que c’est le meilleur exemple pour Ekitike. Prends ton temps, c’est le championnat parfait pour apprendre, pour continuer à progresser. Ensuite il aura le temps d’aller où il voudra, dans un meilleur club que Newcastle. Parce que même s’il était prêté à Reims jusqu’à la fin de la saison, il pourrait se retrouver en D2 anglaise la saison prochaine et ce n’est pas le même championnat. Il aura de meilleures options l’été prochain s’il veut partir », a conseillé le spécialiste de la Premier League.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page