Ligue 1

TV : C’est officiel, Mediapro a tué la chaîne Téléfoot

Huit mois après la fermeture des canaux de la chaîne Téléfoot, Mediapro a définitivement tourné cette sombre page de son histoire avec le football français…

Cette fois, c’est officiel, la chaîne Téléfoot est bel et bien morte… Alors qu’il devait devenir le principal acteur médiatique et économique de la Ligue 1 et de la Ligue 2 jusqu’en 2024, le média sino-espagnol n’a finalement pas fait long feu. Car après avoir promis le milliard d’euros aux différents clubs français, Téléfoot a mis le clignotant en quelques mois à peine… La faute à plusieurs facteurs, d’après Julien Bergeaud. Selon l’ancien directeur général de la chaîne Téléfoot, la crise du Covid, Canal+ ainsi que le gouvernement et les pouvoirs publics français ont causé la perte de Mediapro France. Quoi qu’il en soit, l’histoire est désormais terminée. Puisque Capital annonce que Téléfoot n’est plus. En effet, le tribunal de commerce de Bobigny a prononcé la liquidation judiciaire de la défunte chaîne de Mediapro France le 20 octobre dernier. 

57 salariés sur le carreau

Une fin avec pertes et fracas. « La chaîne a déclaré laisser un passif de 11,4 millions d’euros, très supérieur à ses actifs (734.562 euros). Elle laisse sur le carreau 57 salariés, qui sont remerciés via un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). Ce plan social, dont le budget envisagé est de 6 millions d’euros, est financé par les remboursements de TVA reçus par la chaîne », peut-on lire sur le site spécialisé dans l’économie française. En tout cas, la chaîne Téléfoot restera un sacré fiasco dans l’histoire de la L1. Car même si la LFP a évité le pire avec l’aide de Canal+ puis d’Amazon depuis le début de cette saison, cette défaillance a fait perdre beaucoup d’argent aux acteurs du foot tricolore… Mais pas qu’à eux, puisque dans le même temps, la maison mère Mediapro se retrouve elle aussi dans les galères, avec un endettement de près d’un milliard d’euros !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page