Mercato

OL : Le mercato de Lyon, c’est incompréhensible

L’Olympique Lyonnais devrait avoir de belles ambitions la saison prochaine en Ligue 1. Les Gones aimeraient se qualifier en Ligue des champions.

Les fans de l’OL ont plutôt bien accepté la venue de Peter Bosz ces dernières semaines pour prendre la place de Rudi Garcia. L’entraineur néerlandais est en plus arrivé avec plein de promesses au niveau du jeu qu’il veut mettre en place avec les Gones. Mais le mercato lyonnais ne suit pas pour le moment malgré certaines ventes majeures. Parmi elles, on retrouve Joachim Andersen, Melvin Bard ou encore Jean Lucas. Trois départs qui en ont déçu plus d’un. C’est notamment le cas pour André Onrubia Ramos.

“Le mercato lyonnais est, à ce jour, extrêmement décevant”

Sur son compte Twitter, le consultant n’a pas caché sa frustration concernant l’été de l’OL. “Jean Lucas, nouveau joueur de l’AS Monaco. Le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais signe à 11 millions + 1M € en prime. (…) C’est une vente incompréhensible de Lyon celle de Jean Lucas (comme Bard). Il jouait en pré-saison et Bosz comptait sur lui. Thiago Mendes s’en va également. En ce moment, il a au milieu Aouar, Paquetá et Guimaraes + Adélaïde (deux ruptures ligamentaires) et le jeune Keita. Très rare. Le mercato lyonnais est, à ce jour, extrêmement décevant. Memphis Depay est parti libre et le club n’a signé personne. Jean Lucas et Thiago Mendes partent et il n’y a pas de remplaçants pour le moment. L’OL signe Henrique de Botafogo et donne Bard à Nice. Un mercato très bizarre”, a notamment indiqué André Onrubia Ramos, un peu perdu concernant la stratégie de Juninho et consorts sur le marché des transferts.

toto

Un commentaire

  1. “En ce moment, il a au milieu Aouar, Paquetá et Guimaraes + Adélaïde (deux ruptures ligamentaires) et le jeune Keita.”

    Cet idiot a oublié Caqueret et Flo Da Silva.

    “L’OL signe Henrique de Botafogo”

    Henrique vient de Vasco d Gama. Décidément n’importe qui peut devenir consultant, le mec ne sait même pas de quoi il parle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page