Mercato

OM : Samuel Gigot l’été prochain, le dernier chef-d’oeuvre de Longoria

L’Olympique de Marseille a récemment annoncé la signature de Samuel Gigot (28 ans), qui rejoindra le club l’été prochain en provenance du Spartak Moscou. Une belle pioche pour la direction phocéenne.

L’OM se montre particulièrement actif sur le marché des transferts depuis l’arrivée de Pablo Longoria sur la Canebière. Le président phocéen souhaite notamment anticiper l’avenir. C’est chose faite avec la venue de Samuel Gigot pour l’été prochain. Le défenseur français brille avec le Spartak Moscou et suscitait la convoitise de nombreux clubs européens. Cela ressemble donc à une belle pioche de la part de Pablo Longoria, qui a joué intelligemment le coup en prêtant Samuel Gigot au Spartak jusqu’à la fin de saison. C’est en tout cas ce que nous explique Le Phocéen.

Longoria a un coup d’avance sur le mercato de l’OM

Sur son site, le média pro-Marseillais a notamment indiqué : “Voilà pourquoi il fallait agir vite : pour griller la concurrence, motivée par la possibilité d’engager un joueur libre en juin prochain. Lyon était donc à l’affût, mais pas que. (…) Pablo Longoria a donc su trouver les arguments pour conclure un transfert au plus vite, tout en se mettant d’accord avec le Spartak pour un prêt de quelques mois. L’avantage de l’opération ? L’OM ne prendra ni son salaire ni sa prime à la signature en charge avant juin prochain. De quoi s’éviter les remontrances de la DNCG. De plus, le fait d’avoir blindé le joueur offre le luxe aux Marseillais d’attendre tranquillement d’éventuelles offres pour Caleta-Car si elles n’arrivaient que l’été prochain. Et si les négociations venaient à traîner avec Arsenal au sujet de Saliba, l’OM aurait déjà dans ses rangs un défenseur en stock. N’oublions pas non plus qu’une éventuelle interdiction de recrutement plane au-dessus de la tête du club.” Reste désormais à savoir si Samuel Gigot répondra aux espoirs placés en lui dans la cité phocéenne. Ce ne sera pas une mince affaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page