ASSENon classé

ASSE : Sauveur des Verts, Pascal Dupraz s’y voit déjà

Dans une situation très complexe au mardi 17 janvier, l’AS Saint-Etienne n’en finit plus d’inquiétées. En péril, il faudra redresser la barre du nvaire verts avant que celui-ci ne coule définitivement.

Triste lanterne rouge de la Ligue 1, l’ASSE est plus que jamais en danger. Pour tenter de remédier à cette situation pas encore tout à fait désespérée, les dirigeants stéphanois ont fait le choix de remercier Claude Puel le 14 décembre dernier. Bien connu dans ce genre de missions sauvetage, Pascal Dupraz a été intronisé à la tête de l’effectif vert. Oui mais voilà, pour l’heure, difficile de voir les fruits d’un tel changement de cap opéré il y a plus d’un mois désormais.

Un documentaire en prévision

Ce week-end encore, malgré l’ouverture du score signée Ryad Boudebouz, l’AS Saint-Etienne s’est une énième fois incliné face au RC Lens et ce, dans les ultimes secondes de la partie (2-1). Un nouveau revers et une nouvelle déception qui n’engage pas vraiment à l’optimisme, alors que Sainté possède cinq points de retard sur le premier non-relégable. Qu’importe, Pascal Dupraz sait qu’il a du temps et il compte bien en user pour faire changer les choses. Surtout, l’ancien coach, qui a connu un authentique exploit maintien quand il entraînait Toulouse, possède une certitude que beaucoup jugeraient de présomptueuse : il est persuadé que Saint-Etienne sera en Ligue 1 l’an prochain. En ce sens, il a d’ores et déjà accepté le tournage d’un documentaire sur la remontada de l’équipe du Forez, voici ce qu’on peut lire dans L’Equipe du jour.

« Depuis sa nomination de 14 décembre, soit neuf jours après le départ de Claude Puel, Pascal Dupraz (59 ans) s’est lancé dans une vaste opération séduction, peut-on lire. Sa calinothérapie l’a même conduit à offrir un cadeau d’anniversaire au fils de Wabi Khazri. Il a également d’entrée validé la réalisation d’un documentaire racontant les coulisses de la remontada des Verts car Dupraz y croit dur comme fer », a écrit le journal sportif sur un coach qui possède donc apparemment, mais ça on le savait déjà, une très haute estime de sa personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page