Non classéASSERéseaux Sociaux

Le maillot de l’OL pique les yeux, ça s’insurge

Ce samedi soir, l’Olympique Lyonnais se rendait sur la pelouse de l’AS Monaco pour un choc qui devait lui permettre de poursuivre sa remontée au classement.

Si le jeu proposé par l’OL n’est pas vraiment supérieur à celui observé lors des six premiers mois de la saison, on ne peut nier que les résultats obtenus étaient bien au-dessus des standards de cet exercice. Victorieux face à l’OM dans un match assez bizarre, Peter Bosz et ses joueurs se présentaient face à l’ASM dans une configuration idéale avec, en prime, de nouvelles recrues sur le banc. Malheureusement pour les supporters rhodaniens, Lyon n’a jamais vraiment existé dans cette partie et s’est même vu dominer de la tête et des épaules par des Monégasques sûrs de leur force, score final : 2-0 grâce à des buts de Jean Lucas et Wissam Ben Yedder. 

 Par le biais de cette victoire, Monaco remonte provisoirement à la 4e place du classement, tandis que Lyon reste cantonné à sa triste et morne 7e position…

Mais outre ce résultat très décevant, certainement lié aux choix douteux de Peter Bosz au sein de sa composition d’équipe de départ, un autre fait a retenu l’attention de certains observateurs avisés. En effet, sur le terrain du stade Louis II, Moussa Dembélé et ses coéquipiers ont arboré une tunique qui n’a pas vraiment été du goût de tout le monde, loin s’en faut. On a donc pu voir passer quelques réactions, assez savoureuses, notamment de plusieurs journalistes de La Chaîne L’Equipe

Nabil Djellit a, par exemple, écrit ceux-ci, via son compte Twitter, au sujet du maillot lyonnais : « Le maillot de l’OL est horrible », concis mais précis et son collègue Benjamin Castaldi de répliquer : « Atroce », Florian Gazan y allant, à son tour, de son petit commentaire bien plus suggestif : « On dirait que des pigeons se sont lâchés dessus », ont analysé les journalistes qui, outre leurs analyses footballistiques, semblent également posséder un attrait prononcé pour tout ce qui touche au maillot…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page